Forum Commentaires: اناعبدواعوني'من'الراشدية'مكاين.لااعانة'لاوالوا'عندي'الارض'درت'البيرولاغراس..صاوبت.الملفات.باكمالها.والرخص.منذ12السنة..سير..اجي..من.ارفود..الى.الراشدية..ولاحيات.لمن.تنادي..بجهتناوالله'الرحيم.. -- Bonjour, Nous sommes un média en français et en arabe. Vous trouverez le même contenu en langue française ici :… -- En français ce serait mieux #!! -- الله ارحمو ويغفر ليه ولوالدينا ولنا ولجميع المسلمين انا لله وانا اليه راجعون الله يرزقكم الصبر -- Je recherche à Montréal, Québec, les huiles d'Olives du Maroc, extra vierge, certifiée, avec identification du producteurs et preuve du… -- - Forum: -- Bonjour Aimerais bien me renseigner sur le courage des puits J’ai un terrain de trois hectare… -- Bonjour, Merci et bravo pour le concepteur de ce site. J’envisage de planter 22 hectares d… -- Salam à tous : Nous sommes une société d’édition et d’intégration de logiciel de gestion d… -- Salam, Je suis un MRE qui veut s’installer au Maroc prochainement. Après le Corona j’e… -- Cher Messieurs, Je m’appelle Miriam et je travaille dans le département commercial de la sociét… -- Bonjour, Nous préparons pour bientôt notre retour au Maroc. Quelle est la fourchette habituelle p… -- Si vous etes interessés par l’export, nous vous proposons de nous rejoindre: plus de 200 com…
Accueil / Actualités / Actu Maroc / Maroc : la filière bovine travaillera plus sur l’encadrement des éleveurs
Maroc filière bovine encadrement des éleveurs
Maroc : la filière bovine travaillera plus sur l'encadrement des éleveurs.

Maroc : la filière bovine travaillera plus sur l’encadrement des éleveurs

La filière bovine du Maroc devrait travailler sur l’encadrement des éleveurs.

La filière bovine occupe une place centrale dans les perspectives de la nouvelle stratégie Génération Green 2020-2030. Comptant 780.000 éleveurs de bovins, dont 400.000 producteurs laitiers et 380.000 éleveurs ‘’traditionnels’’, elle a cependant, des défis à relever dont celui de l’encadrement des éleveurs.

Les participants à la «3e Journée maroco-allemande des bovins» initiée sous forme de webinaire, jeudi, par le ministère fédéral de l’Alimentation et de l’agriculture allemand en collaboration avec le Centre de conseil agricole maroco-allemand (CECAMA) pour le développement de la filière élevage au Maroc, ont souligné ce fait.

Lire aussi : Le secteur de l’élevage génère plus de 35,54 MMDH au Maroc

Selon Les Ecos, actuellement, le taux d’encadrement est à 60%. «Le rôle des interprofessions, notamment Maroc Lait et la Fédération interprofessionnelle des viandes rouges (FIVIAR), sera primordial pour améliorer ce taux dans le cadre de leurs contrats-programmes.

À moyen et long terme, relever ce challenge passe également par l’accompagnement des jeunes éleveurs afin qu’ils prennent la relève à travers un transfert générationnel et un accompagnement sur le plan de la formation et la mise à niveau de leurs structures de production», explique Khalid Boukhari, de la Direction du développement des filières de production, relevant de la Division des filières animales du ministère de tutelle.

Regardez aussi

Rabat-Salé-Kénitra mise en place de 531.000 ha de céréales automne

Rabat-Salé-Kénitra : mise en place de 531.000 ha de céréales d’automne

La région de Rabat-Salé-Kénitra bénéficient des conditions préalables pour un bon déroulement de la campagne. …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *