Accueil / Actu Entreprises / Maroc Lait se substitue à la Fimalait en tant que représentant de la filière
Fimalait : Le ministre de l'agriculture, Akhannouch, retire sa reconnaissance
Le ministre de l'agriculture, Akhannouch, retire sa reconnaissance à la Fimalait

Maroc Lait se substitue à la Fimalait en tant que représentant de la filière

Maroc Lait se substitue à la Fimalait en tant que représentant de la filière

Après le retrait de la Fimalait en tant que représentant de la filière laitière, c’est au tour de Maroc Lait de prendre sa place. En effet, depuis le 9 octobre 2019, l’interprofession Maroc Lait a remplacé sa consœur la Fimalait en tant qu’interlocutrice représentative de la profession auprès des pouvoirs publics.

Ainsi, cette dernière se positionnera sera comme un interlocuteur direct vis-à-vis du ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts.

Lire aussi : Le ministère de l’agriculture retire sa reconnaissance à la Fimalait

Dès lors, il y a eu la création de deux nouveaux collèges de la production et de l’industrie laitière. Ainsi, ces infrastructures constituent la base de cette nouvelle structure interprofessionnelle. Il s’agit pour l’amont de la Fédération marocaine des éleveurs producteurs laitiers (Femaprol) et pour l’aval de la Fédération marocaine de l’industrie laitière (FMIL). C’est ce qui explique aussi la décision ministérielle n°3101-19 du 14 octobre 2019, dont la publication s’est faite au Bulletin officiel du 2 janvier 2020.

Pour rappel, “la Fimalait avait des problèmes internes. Ainsi, ces derniers ont mené à des blocages au niveau de la gestion de l’interprofession. Et comme les interprofessions reçoivent des fonds de la part du ministère de l’agriculture dans le cadre des contrats-programmes signés avec elles, la tutelle a pris sa décision afin de préserver les fonds publics et la crédibilité des établissements”

Regardez aussi

Pourquoi les vétérinaires recommandent le logiciel IsaLait?

IsaLait: Un module “Préparation visite Vétérinaire” pour un élevage plus rentable grâce à son vétérinaire. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *