Accueil / Actualités / Actu internationales / Le Maroc s’allie avec l’Espagne pour promouvoir sa filière oléicole
Le Maroc s'allie avec l'Espagne pour sauver sa filière oléicole
Le Maroc s'allie avec l'Espagne pour sauver sa filière oléicole

Le Maroc s’allie avec l’Espagne pour promouvoir sa filière oléicole

Le Maroc s’allie avec l’Espagne pour promouvoir sa filière oléicole

Cette année le Maroc observe une baisse plus ou moins spectaculaire de sa production oléicole. Cette baisse alarmante selon les régions est tout à fait regrettable quand on sait que l’oléiculture demeure la principale filière fruitière du Royaume. Ainsi, en vue de promouvoir cette filière, le gouvernement marocain a signé un accord avec l’Association interprofessionnelle de l’huile d’olive en Espagne. Dès lors, le Maroc souhaite augmenter sa production et dépasser les 2,5 millions de tonnes.

La culture des olives dispose d’une place incontournable de la sole arboricole au Maroc. En effet, ces années précédentes, la surface dédiée à l’oléiculture a augmenté de 140 000 hectares, ce qui a permis d’atteindre au total une surface de 1,2 millions d’hectares. L’autre objectif de l’accord est d’augmenter la plantation en 2020 à 120 000 tonnes d’huile d’olive et à 150 000 tonnes pour les huiles de table. Le site web, Agrodigital rappelle qu’en 2018-2019, le Maroc n’a exporté que quelque 34 000 tonnes d’huile d’olive et 77 000 tonnes d’huile de table.

D’après les chiffres du ministère marocain de l’Agriculture, cités par le média, la production s’est répartie à hauteur de 25% pour l’industrie de la conserve; 65% pour la trituration (moderne et artisanale) et 10% répartis entre l’autoconsommation et les pertes dues aux méthodes de récolte, d’entreposage et de transport. En ce qui concerne l’huile d’olive, 75% de la quantité produite est dédiée au marché local, alors que les Marocains consomment seulement 2 kg par habitant par an, contre 6 kg pour les Tunisiens ; 10 kg pour les Espagnols ; 11 kg pour les Italiens et 24 kg pour les Grecs.

Le programme gouvernemental accorde une aide à l’exportation d’huile d’olive et d’olives de table pour la période 2017-2021, afin de renforcer la compétitivité du secteur face à la concurrence, selon le Bulletin externe du MAP.

Regardez aussi

Les distributeurs de produits marocains sont sous la menace des agriculteurs espagnols

Les distributeurs de produits marocains sont menacés par les agriculteurs espagnols

Les distributeurs de produits marocains sont sous la menace des agriculteurs espagnols Une entreprise de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *