Accueil / Actualités / Elevage / Le cas de « Vache folle » détecté en France à été confirmé
Le cas de « Vache folle » détecté en France à été confirmé
Officiel: Le cas de « Vache folle » détecté en France confirmé - photo:DR

Le cas de « Vache folle » détecté en France à été confirmé

Le cas de « Vache folle » suspecté et détecté en France à été confirmé.

Le cas « isolé » de vache folle dans un élevage des Ardennes en France, vient d’être confirmé, a annoncé ce jeudi 24 mars le Ministère de l’agriculture français.

« La suspicion de cas d’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) détecté chez une vache de cinq ans décédée prématurément dans un élevage des Ardennes a été confirmée le 23 mars par le laboratoire de référence de l’Union européenne (LRUE) », selon le communiqué du ministère. Il s’agit du « troisième cas isolé d’ESB de ce type détecté en Europe depuis 2015 » et celui-ci a été « notifié ce jour à la Commission européenne et à l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) », souligne le ministère. Il affirme que « la détection de ce cas n’a aucune conséquence pour le consommateur ».

Le ministère de l’agriculture avait annoncé mardi qu’un cas suspect d’ESB avait été détecté mi-mars sur une vache Salers partie à l’équarrissage. Le ministre de l’agriculture Stéphane Le Foll va « solliciter la Commission européenne afin qu’elle saisisse l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) en lien avec l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) pour mieux comprendre l’origine et la cause de ces cas isolés chez des bovins jeunes », poursuit le communiqué.

Rappelons que depuis mai 2015, la France avait été requalifiée pays à « risque négligeable » par l’Organisation mondiale de la santé animale. Le dernier cas d’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) remonte à avril 2004 en France. Cette décision devait permettre de rouvrir les exportations vers de grands marchés internationaux. Ces derniers mois, l’Arabie saoudite, le Canada, Singapour, le Vietnam et l’Afrique du Sud ont rouvert leurs portes aux exportations françaises de viande bovine. Mais plusieurs marchés majeurs restent fermés, notamment le Brésil et la Chine.

Regardez aussi

Aquaculture : Soutien aux porteurs de projets de Souss-Massa et Guelmim-Oued Noun

Aquaculture : Soutien aux porteurs de projets de Souss-Massa et Guelmim-Oued Noun

Le lancement des appels à manifestation d’intérêt dans ces régions, a permis de sélectionner 29 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *