Forum Commentaires: اناعبدواعوني'من'الراشدية'مكاين.لااعانة'لاوالوا'عندي'الارض'درت'البيرولاغراس..صاوبت.الملفات.باكمالها.والرخص.منذ12السنة..سير..اجي..من.ارفود..الى.الراشدية..ولاحيات.لمن.تنادي..بجهتناوالله'الرحيم.. -- Bonjour, Nous sommes un média en français et en arabe. Vous trouverez le même contenu en langue française ici :… -- En français ce serait mieux #!! -- الله ارحمو ويغفر ليه ولوالدينا ولنا ولجميع المسلمين انا لله وانا اليه راجعون الله يرزقكم الصبر -- Je recherche à Montréal, Québec, les huiles d'Olives du Maroc, extra vierge, certifiée, avec identification du producteurs et preuve du… -- - Forum: -- Bonjour Aimerais bien me renseigner sur le courage des puits J’ai un terrain de trois hectare… -- Bonjour, Merci et bravo pour le concepteur de ce site. J’envisage de planter 22 hectares d… -- Salam à tous : Nous sommes une société d’édition et d’intégration de logiciel de gestion d… -- Salam, Je suis un MRE qui veut s’installer au Maroc prochainement. Après le Corona j’e… -- Cher Messieurs, Je m’appelle Miriam et je travaille dans le département commercial de la sociét… -- Bonjour, Nous préparons pour bientôt notre retour au Maroc. Quelle est la fourchette habituelle p… -- Si vous etes interessés par l’export, nous vous proposons de nous rejoindre: plus de 200 com…
Accueil / Actualités / Actu internationales / La baisse du nombre d’insectes nuit à la production alimentaire
La baisse du nombre insectes nuit à la production alimentaire
La baisse du nombre d'insectes nuit à la production alimentaire.

La baisse du nombre d’insectes nuit à la production alimentaire

La baisse du nombre d’insectes nuit à la production alimentaire au Kenya.

Des chercheurs et des entomologistes kényans ont appelé à l’introduction de réglementations strictes sur l’utilisation des pesticides pour protéger les espèces d’insectes essentielles à la production alimentaire.

Dans un rapport, intitulé “Insect Atlas 2020″ par la Fondation Heinrich Böll et les Amis de la Terre, les chercheurs ont établi qu’environ 1,4 milliard d’insectes sont actuellement confrontés à des menaces massives liées à l’activité humaine, telles que l’utilisation de pesticides, entraînant leur déclin.

Selon le rapport, l’agriculture intensive, la monoculture et la dépendance excessive aux pesticides posent l’un des plus grands défis pour les insectes et, par conséquent, leur diversité et leur nombre diminuent, en particulier dans les zones agricoles, menaçant la sécurité alimentaire.

Lire aussi : Le Maroc milite en faveur de la sécurité alimentaire en Afrique

L’entomologiste et conférencier à l’Université d’Egerton, le Dr Faith Toroitich, a déclaré que les écosystèmes et l’humanité dépendent en effet, largement des insectes pour la qualité et la quantité de la production alimentaire: «Nous ne pouvons pas parler de sécurité alimentaire sans souligner le rôle que jouent les insectes dans l’agriculture et la production alimentaire.

Le rôle des insectes dans la nourriture, la soie, les médicaments, le maintien de la fertilité du sol, la dispersion des graines et la décomposition des végétaux et animaux morts ne sont que quelques-unes des raisons pour lesquelles nous avons besoin d’insectes».

Regardez aussi

Maroc : les exportations de fruits et légumes ont atteint 474000 tonnes

Maroc : les exportations de fruits et légumes ont atteint 474.000 tonnes

Les exportations de fruits et légumes ont bien commencé cette année. Selon le ministre de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *