Accueil / Actualités / Actu internationales / 3000 tonnes de fruits et légumes secs sont exportées par le Maroc
3000 tonnes de fruits et légumes secs, c'est ce qu'exporte le Maroc chaque année
3000 tonnes de fruits et légumes secs, c'est ce qu'exporte le Maroc chaque année

3000 tonnes de fruits et légumes secs sont exportées par le Maroc

3000 tonnes de fruits et légumes secs, c’est ce qu’exporte le Maroc chaque année

Au Maroc, deux catégories des fruits secs prédominent au delà de la grande diversité. Les fruits secs moelleux qui subissent un séchage naturel sur l’arbre ou séchage sur une claie. Dans cette catégorie, on retrouve l’abricot sec, la datte, la figue, le raisin. Egalement, il y a les fruits secs oléagineux à coque dont notamment l’amande, la noix et la pistache.

Ainsi, le Maroc exporte environ 3000 tonnes de fruits et légumes secs. Cependant, il fait noter que ce dernier n’a pas une grande diversité dans ses débouchés. En effet, les principaux clients dans ce secteur demeurent les pays de l’Union Européenne, qui même constitue le seul débouché. Et ce, avec en première ligne de mire l’Allemagne.

Le secteur des fruits secs est généralement peu organisé et répond à deux modes. Le premier est de type coopératif, établi de longue date, et principalement axé sur la production et la commercialisation de produits conventionnels: figues, amandes, noix, dattes, … En ce qui concerne ces dernières, la demande mondiale est croissante. En effet,ces dernières ont des valeurs nutritionnelles reconnues. Les exportations actuelles mondiales ont pour destinations une soixantaine de pays dans le monde. Cependant un potentiel important existe pour 23 destinations supplémentaires qui représentent les marchés les plus prometteurs. généralement en l’état, voire sommairement conditionnés. Le second mode est de type industriel, d’implantation récente et axé sur la production,  le conditionnement et la commercialisation de produits locaux ou importés. Il connaît actuellement un développement rapide lié à l’extension du réseau de grandes et moyennes surfaces de vente.

Cependant, l’ampleur des bienfaits des fruits secs fait que leur consommation augmente de plus en plus. Ainsi, la couverture des besoins se tourne vers des importations en provenance d’Espagne, d’Egypte et du Moyen-Orient. Les exportations de fruits secs du Maroc tablent actuellement sur 3.000 tonnes environ.

 

Regardez aussi

ANDZOA-alloue-48,3-MDH-pour-arganiers-et-les-plantes-aromatiques-médicinales

L’ANDZOA alloue 48,3 MDH pour l’arganier et les plantes aromatiques et médicinales

Le projet Dared consiste en la plantation de l’arganier sur les terrains privés et concerne …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *