Accueil / Actualités / Actu internationales / Forte demande des fruits et légumes marocains en Afrique de l’Ouest
Forte-demande-des-fruits-et-légumes-marocains-en-Afrique-de-l-Ouest
Forte demande des fruits et légumes marocains en Afrique de l'Ouest

Forte demande des fruits et légumes marocains en Afrique de l’Ouest

Les consommateurs des pays d’Afrique de l’Ouest sont très favorables à l’acquisition des fruits et légumes marocains.

Les professionnels marocains travaillant dans le domaine de la production de fruits et légumes ont intensifié les activités d’exportation de leurs produits agricoles vers les pays d’Afrique de l’Ouest, après avoir enregistré une augmentation croissante de la demande de ces pays.

Mohamed Ben Mostafa, président de l’Association marocaine des producteurs de pommes de terre, a déclaré à Hespress que la demande des pays d’Afrique de l’Ouest s’axe sur les fruits et légumes marocains, réputés pour leur qualité, ainsi que sur une variété d’autres produits alimentaires. Par ailleurs, la reprise des exportations à travers la route d’El Guergarat des produits alimentaires agricoles marocains vient à point nommé.

Le même porte-parole a souligné que les consommateurs des pays d’Afrique de l’Ouest sont très favorables à l’acquisition de la plupart des produits agricoles marocains, notamment les pommes de terre, les tomates et les oignons, ainsi que les pastèques rouges et vertes.

“L’État du Mali est également l’un des marchés importants dont les citoyens préfèrent les produits agricoles marocains, compte tenu de leur haute qualité et prix approprié, qui ne dépasse pas sept dirhams le kilogramme sur les marchés de capitaux de Bamako, et entre cinq et six dirhams en Côte d’Ivoire”, indique ce dernier.

Regardez aussi

Maroc : Le potentiel de la figue de barbarie et de son huile dévoilé

Maroc : Le potentiel de la figue de barbarie et de son huile dévoilé

L’huile de graines de figue de barbarie vaut 1000 dollars le litre sur les marchés …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *