Accueil / Actualités / Actu internationales / Europe : les producteurs se liguent contre les importations de tomates marocaines
Europe : les producteurs se liguent contre les importations de tomates marocaines
Europe : les producteurs se liguent contre les importations de tomates marocaines.

Europe : les producteurs se liguent contre les importations de tomates marocaines

La guerre contre les importations de tomates marocaines fait rage en Europe.

L’acharnement des producteurs européens contre les exportations de tomates marocaines continue.

L’Association européenne FruitVegetablesEUROPE (EUCOFEL), qui rassemble des organisations du secteur des fruits et légumes de différents États membres de l’UE, ainsi que la Fédération Espagnole des Associations de Producteurs Exportateurs de Fruits, Légumes, Fleurs et Plantes Vivantes (FEPEX), l’Association des Organisations des Producteurs de Tomates de France, (AOPn Tomates et Concombres de France) et l’Association des Producteurs de Hollande (DPA) ont dans le viseur les exportations agricoles marocaines, en particulier celle de tomates vers l’UE, rapporte Hortoinfo.

En effet, ceux-ci ont adressé une lettre commune à la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen et aux commissaires européens au commerce, Valdis Dombrovskis, à la sécurité alimentaire, Stella Kyriakides et à l’agriculture, Janusz Wojciechowski, pour exprimer leur profonde préoccupation.

Lire aussi : Royaume-Uni : 25% des tomates consommées proviennent du Maroc

Selon eux, la Commission européenne devrait revoir à la baisse le quota d’importation des tomates attribué au Maroc, en raison de la sortie du Royaume-Uni de l’UE (Brexit). De plus, ils demandent, entre autres, la modification de la méthode utilisée pour calculer la valeur à l’importation des tomates en provenance du Maroc.

Par ailleurs, face à une telle situation, l’on se demande si les exportations agricoles vers l’Europe ne seraient pas en danger ? Clairement non, selon Liberation, qui cite un professionnel marocain opérant dans le secteur de l’exportation des produits agricoles vers l’UE. En effet, selon ce dernier, il n’y a pas de quoi s’alarmer, d’autant plus que « les choses vont bon train jusqu’à présent et il n’y a aucun problème, contrairement à ce que prétendent certaines parties ».

De plus, «toutes les informations sur les exportations marocaines des fruits et légumes vers l’Union européenne sont sans fondement. (…) Les relations commerciales dans le domaine agricole sont régies par l’accord agricole signé entre Rabat et Bruxelles. Lequel accord détermine les conditions d’entrée des produits agricoles marocains sur le marché européen », a expliqué à Liberation le professionnel  susmentionné.

Regardez aussi

Almeria les stations de conditionnement se préparent à une grève

France: Fin des emballages plastiques pour les fruits et légumes

France: Fin des emballages plastiques pour les fruits et légumes au 1er janvier 2022. La …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *