Accueil / Actualités / Actu internationales / Les tomates marocaines étiquetées espagnoles dans le viseur
L'Espagne met la main sur la route clandestine qu'empruntent les tomates marocaines
Les tomates marocaines étiquetées espagnoles dans le viseur - DR

Les tomates marocaines étiquetées espagnoles dans le viseur

Les tomates marocaines étiquetées espagnoles dans le viseur des producteurs.

Les irrégularités au niveau de la chaîne d’approvisionnement des tomates qui se produisent sur les marchés agricoles nationaux et internationaux, ouvrent la voie à une question de gravité, en effet les tomates marocaines étiquetées espagnoles alors que cela est notoirement connu des professionnels, inquiètent également les producteurs d’Almeria en Espagne.

En effet, à l’ordre du jour se trouve l’arrivée de tomates et d’autres légumes du Maroc rebaptisés et vendus sous le nom d’Almeria. On parle déjà d’une “route clandestine” de la tomate du Maroc. Une route qui commence dans des les fermes généralement situées dans la région près d’Agadir. Ainsi, des camions transportent les tomates marocaines vers le sud de l’Espagne jusqu’à à travers les ports d’Algésiras ou Motril. Ensuite, à partir de là, ils prennent la route pour se retrouver dans des entrepôts situés dans les zones de fruits et légumes d’Almeria et, dans certains cas, sur la côte de Grenade.

Une fois arrivées à destination, les tomates et légumes du Maroc, sont étiquetées comme venant d’Espagne et non du Royaume. Ainsi, les organisations agricoles d’Almeria ont dénoncé le ré-étiquetage des tomates marocaines considéré comme produit en Espagne. En effet, les camions qui effectuent les déplacements clandestinement apportent également des légumes tels que des poivrons verts ou des haricots nous apprend notre confrère article19 qui rapporte la voz de almeria.

L’intensification des contrôles de ce type d’activités considérées comme illégales ou frauduleuses, a déjà conduit à l’ouverture d’au moins six dossiers sur des sociétés de commercialisation de la province. Ces entreprises font l’objet d’enquête pour ce qui implique la fraude chez les consommateurs espagnols et européens.

Regardez aussi

Les-dernières-pluies-remontent-le-moral-des-agriculteurs-marocains

Les dernières pluies remontent le moral des agriculteurs marocains

Les dernières pluies qui sont tombées dans certaines régions du Maroc ont réconforté les agriculteurs. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *