Accueil / Actualités / Actu internationales / L’Égypte exporte de plus en plus d’oranges, d’oignons et de raisins
L-Égypte-exporte-de-plus-en-plus-d-oranges-d-oignons-et-de-raisins
L’Égypte exporte de plus en plus d'oranges, d'oignons et de raisins.

L’Égypte exporte de plus en plus d’oranges, d’oignons et de raisins

Les exportations de fruits et légumes de l’Égypte s’élèvent à 1,7 milliard de dollars.

En valeur, la part des approvisionnements en fruits et légumes (oranges, oignons, raisins, patates douces, fraises…) de l’Égypte représentait, en 2019, 6% des exportations totales du pays, qui ont atteint 30,6 milliards de dollars.

La plus grande part de la structure des exportations égyptiennes est occupée par les oranges – 1,4 million de tonnes, ce qui fait de ce pays, le premier exportateur mondial d’oranges, avec comme principal concurrent l’Espagne. Les principales destinations des exportations d’oranges sont l’Union européenne, l’Arabie Saoudite et la Chine, révèle Fruitnews.

Lire aussi : Oranges : Le Maroc devient le 13ème exportateur mondial

L’oignon est le deuxième produit agricole le plus exporté par l’Égypte avec des volumes allant de 570 à 825 mille et même jusqu’à 1 million de tonnes, selon les sources. L’Arabie saoudite est le principal acheteur. Viennent ensuite les Pays-Bas, la Turquie, la Russie et le Royaume-Uni.

L’exportation de raisins d’Égypte en 2019 a dépassé 130.000 tonnes. Les principaux acheteurs étaient les pays européens, en particulier la Grande-Bretagne et les Pays-Bas. Outre les pays de l’UE, le pays a expédié de gros volumes d’oignons en Russie et en Afrique du Sud.

Récemment, les patates douces sont devenues un produit d’exportation important pour l’Égypte. L’année dernière, au moins 80.000 tonnes de cette récolte ont été exportées. Les principaux partenaires commerciaux sont le Royaume-Uni et les Pays-Bas.

L’offre de fraises de jardin égyptiennes a augmenté en 2019, les exportations de baies ont dépassé 80.000 tonnes. Les principales destinations étaient ainsi, l’Arabie saoudite et la Syrie, et les plus gros acheteurs en Europe étaient la Belgique et l’Allemagne.

Les entreprises égyptiennes fournissent également des fruits et légumes transformés (surgelés) aux marchés étrangers. L’an dernier, le montant des exportations de produits de cette catégorie a dépassé 600 millions de dollars.

Regardez aussi

Ouverture nouveau marché hebdomadaire à Khénifra

Ouverture d’un nouveau marché hebdomadaire à Khénifra

L’ouverture du nouveau marché hebdomadaire de la commune Mouha a eu lieu samedi. Une bonne …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *