Accueil / Actualités / Actu internationales / La culture de l’avocat aggraverait les problèmes liés à la pénurie d’eau
La culture avocat pénurie eau
La culture de l'avocat aggraverait les problèmes liés à la pénurie d'eau.

La culture de l’avocat aggraverait les problèmes liés à la pénurie d’eau

La culture de l’avocat aggraverait les problèmes liés à la pénurie d’eau dans plusieurs pays.

Les avocats ont gagné en popularité au fil des ans. Un rapport intitulé «Les implications du commerce de l’avocat sur la rareté mondiale» indique que la demande d’exportation d’avocat est passée de 230 millions de kilogrammes en 1990 à 1.300 millions en 2020. Cependant, leur culture serait une machine à absorber l’eau avec des effets néfastes sur les écosystèmes et les populations locales.

Comme le rapporte runnermag.ca, «la règle de base pour les [avocatiers] matures est d’environ 20 gallons d’eau par jour pendant la saison d’irrigation.»  Et il se trouve que vingt gallons d’eau par jour pour un seul arbre, c’est plus que ce que les autres fruits consomment. Ce qui fait de l’avocat, une culture très hydrovore.

Lire aussi : Avocat : un investissement agricole prometteur ?

Selon le rapport sur la rareté mondiale, l’avocat «nécessite quatre fois plus d’eau que la production d’un kilo d’oranges et dix fois celle d’un kilo de tomate». Le rapport utilise ainsi, un modèle qui calcule l’impact que l’utilisation de l’eau a eu sur la pénurie d’eau locale au cours des 25 dernières années, appelé empreinte de la rareté de l’eau (FSM).

Et malheureusement, les pays qui cultivent l’avocat sont déjà confrontés à la sécheresse et à des pénuries d’eau. En effet, le Mexique avait le FSM le plus élevé de la production d’avocat, avec 27 pour cent du total mondial. Le Chili suivait avec 22%; Israël avec 12%; les États-Unis avec 11%; l’Australie avec 7%; l’Afrique du Sud avec 5,6%; le Rwanda avec 5%; le Pérou avec 3,6%; l’Espagne avec 3%; et le Maroc avec 1%.

 

Regardez aussi

Le Maroc augmente ses exportations agricoles vers les pays ouest-africains

Le Maroc augmente ses exportations agricoles vers les pays ouest-africains

La reprise de la demande extérieure accroît les exportations marocaines de fruits et légumes. La …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *