×
AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
dimanche 29 janvier 2023
Accueil / Actualités / Actu internationales / La Chine stimule la culture de l’avocat en Afrique
La culture de l'avocat en Afrique est promise à un bel avenir
Culture de l'avocat - Ph : DR

La Chine stimule la culture de l’avocat en Afrique

Les avocats devraient être l’un des gagnants des efforts visant à stimuler le commerce entre la Chine et l’Afrique

La culture de l’avocat en Afrique devrait bénéficier de la demande chinoise de plus en plus forte, le pays ayant déclaré son engagement à stimuler le commerce avec le continent.

Selon un rapport du South China Morning Post , la Chine cherche à remédier à son déséquilibre commercial avec l’Afrique, le commerce total avec le continent atteignant 254 milliards de dollars américains en 2021, la majeure partie du total étant en faveur de la Chine nous apprend Fruitnet.

Les dirigeants africains ont fait pression pour que la Chine réduise le déficit, de nombreux pays devant rembourser les dettes envers la Chine accumulées via les prêts d’infrastructure de l’Initiative Ceinture et Route. Dans cette logique, la Chine a identifié les importations agricoles en provenance d’Afrique comme l’un des domaines de croissance et l’année dernière, le président Xi Jinping a promis d’importer 300 milliards de dollars de produits agricoles africains d’ici 2025.

L’ambassadeur de Pékin en Afrique du Sud, Chen Xiaodong, a déclaré que la Chine s’était engagée à importer pour 100 milliards de dollars américains d’Afrique du Sud d’ici 2025, en se concentrant sur « plus de produits de haute qualité, y compris les avocats ».

Le Kenya a exporté ses premiers avocats vers la Chine en 2022. Entre-temps, la Tanzanie et la Chine ont signé un protocole phytosanitaire avec des directives d’exportation publiées par l’Administration générale des douanes de la République populaire de Chine en novembre 2022. Le Mozambique et le Zimbabwe font également pression pour exporter des avocats vers la Chine, selon le rapport.

Rappelons que la culture de l’avocat ne cesse de se développer au Maroc.

Regardez aussi

El-Hajeb-L-activité-agricole-se-poursuit-dans-de-bonnes-conditions

Oignon : un légume de base touché par la hausse des prix au Maroc

Le prix de l’oignon est actuellement de 8 à 10 dirhams le kilo chez le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.