Accueil / Actualités / Actu Maroc / Covid-19: Les éleveurs marocains inquiets suite à une rumeur sur le bétail
Covid-19: Les éleveurs marocains inquiets suite à une rumeur sur le bétail
Covid-19: Les éleveurs marocains inquiets suite à une rumeur sur le bétail

Covid-19: Les éleveurs marocains inquiets suite à une rumeur sur le bétail

Covid-19: Les éleveurs marocains inquiets suite à une rumeur sur une éventuelle contamination du bétail.

Depuis l’apparition du coronavirus au sein du Royaume, les mauvaises langues ne cessent de répandre des fake news dans le but de faire paniquer la population. Et c’est au tour des éleveurs d’en pâtir. En effet, une rumeur sur une éventuelle contamination du bétail les inquiète au plus haut point.

Les éleveurs ont peur pour leur cheptel et le font savoir. En cause, des rumeurs insistantes sur la transmission par l’homme du Covid-19 au bétail. Ainsi, selon le quotidien Al Massae du mardi 24 mars, plusieurs voix se sont élevées, en milieu rural, pour exprimer les «fortes craintes» d’une possible contamination du cheptel par le virus SRAS-Cov2.

Ces craintes ont été alimentées par les nombreuses rumeurs. Et, à la peur de perdre le cheptel, est venue s’ajouter la peur que ces animaux, avec lesquels l’homme est en contact quotidiennement, ne soient à leur tour des vecteurs de propagation du coronavirus à grande échelle.

Appel aux autorités compétentes

De nombreux agriculteurs et éleveurs marocains ont donc interpellé les autorités compétentes, notamment le ministère de l’Agriculture, rapporte Al Massae. Ils demandent, en effet, un communiqué officiel faisant le point sur la question. En effet, ces rumeurs ont déjà fait fuir les potentiels acheteurs de bétail. D’ailleurs, soulignent-ils, le spectre de la sécheresse a déjà écorché les prix du bétail. Ainsi, les éleveurs continuent d’accumuler des dettes que ces rumeurs ne feront qu’aggraver.

La sonnette d’alarme tirée par les éleveurs et agriculteurs a déjà fait réagir l’Ordre national des médecins vétérinaires. Ce dernier a fermement démenti l’existence de toute contamination animale au Maroc par le SRAS-Cov2. Il a même sorti un communiqué selon lequel les vétérinaires des secteurs public et privé veillaient actuellement à la santé du cheptel sur tout le territoire national, tout en contribuant à l’application des mesures prises contre la propagation du Covid-19.

 

 

Regardez aussi

Fraises-L-irradiation-ultraviolette-pourrait-tuer-les-moisissures

Fraises: L’irradiation ultraviolette pourrait tuer les moisissures

L’irradiation ultraviolette pourrait tuer les moisissures sur les fraises, réduire l’utilisation de fongicides et les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *