Accueil / Actualités / Actu Maroc / Fès-Meknès: Les éleveurs sous tension à cause de la sécheresse
Fès-Meknès: Les éleveurs sous tension à cause de la sécheresse

Fès-Meknès: Les éleveurs sous tension à cause de la sécheresse

Fès-Meknès: Les éleveurs sous tension à cause de la sécheresse.

Fès-Meknès, tout comme plusieurs régions du Maroc, n’échappe pas à la sécheresse qui ne cesse de sévir. Par ailleurs, les éleveurs et les producteurs de viande de la région demandent au gouvernement de décréter l’état de sécheresse dans le royaume.

Les agriculteurs et les éleveurs de la région de Fès-Meknès ne savent plus où donner de la tête. En effet, la sécheresse ainsi que la hausse des prix des aliments composés, provoquent une panique généralisée. Le quotidien Al Massae rapporte, dans son édition du lundi 16 mars, que les éleveurs et les producteurs de viande, qui subissent des pertes considérables depuis des mois, réclament une aide immédiate de l’Etat pour éviter la catastrophe, vu la persistance de la sécheresse.

L’inondation des souks de bétail vendu à perte prouve bien l’état d’inquiétude extrême des éleveurs. Ceux-ci appellent le gouvernement à intervenir d’urgence pour fournir le fourrage à des tarifs tenant compte de leur situation financière critique.

Le président de la coordination régionale des produits agricoles, Mohamed Boukriz, a souligné que le Maroc souffrait de sécheresses récurrentes depuis 2017, année marquée par une annonce officielle du gouvernement. L’Exécutif, ajoute-t-il, avait alors accordé aux agriculteurs une subvention de 5 à 6 kilogrammes d’aliments pour chaque bête. Et de souligner qu’il s’agit là d’une quantité insuffisante et inacceptable cette année. Selon lui, l’agriculteur va supporter le poids de deux années de sécheresse.

Toutefois, le ministre de l’agriculture a fait savoir que des mesures vont s’opérer sur l’ensemble du Royaume. Par ailleurs, une enveloppe de 55 millions de dirhams contribuera à résoudre en partie à protéger le bétail.

Regardez aussi

ToBRFV : La Russie met en place des tests pour les tomates importées

ToBRFV : La Russie met en place des tests pour les tomates importées

La Russie met en place des tests pour détecter ToBRFV sur les tomates importées. Afin …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *