AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / Avocats : L’Espagne s’attaque déjà à la production étrangère
La culture de l'avocat en Afrique est promise à un bel avenir
Culture de l'avocat - Ph : DR

Avocats : L’Espagne s’attaque déjà à la production étrangère

L’Espagne s’inquiète de la production étrangère d’avocats et commence déjà à planifier des stratégies.

La culture de l’avocat prend aussi de l’ampleur au niveau international. En Espagne, la surface plantée a augmenté de 33,6 % en 1 an et occupe désormais 2 800 hectares.

Avec une production estimée à 4 000 tonnes, la culture de l’avocat continue de susciter l’intérêt de plus en plus de producteurs en Espagne.

C’est dans ce sens que la profession cherche à protéger l’avocat espagnol par rapport à l’avocat étranger. En effet, selon l’Association des agriculteurs de Valence (AVA) bien que l’offre espagnole soit abondante, les récoltes étrangères sont très présentes également ce qui a une conséquence directe sur le prix, puisque ce dernier est passé de 3 euros le kilo, à moins de 2 euros le kilo.

Pour lutter contre cette baisse des prix, les professionnels espagnols s’organisent pour promouvoir le produit espagnol et une nouvelle association a vu le jour : l’Association des producteurs d’avocats (ASOPROA). Cette dernière souhaite défendre au mieux les intérêts des producteurs espagnols.

Pour la profession, l’objectif est de développer une stratégie qui permettrait de valoriser l’avocat espagnol de la concurrence étrangère.

L’idée étant de promouvoir l’avocat espagnol pour ses qualités et ses bénéfices dans une alimentation saine, mais aussi à travers l’information sur l’emprunte carbone de l’importation d’avocats étrangers, notamment du continent sud-américain.

Partager

Regardez aussi

Festive olives - ph : DR

Réunion du Conseil Oléicole International, qui représente 94% de la production mondiale, sur les perspectives d’avenir

Madrid a récemment accueilli la session plénière de la 119e réunion du Conseil des membres …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *