Accueil / Actualités / Actu internationales / Iftar pour des ouvrières agricoles marocaines à Huelva en Espagne

Iftar pour des ouvrières agricoles marocaines à Huelva en Espagne

L’ambassade du Maroc en Espagne organise un iftar à l’honneur des ouvrières agricoles marocaines à Huelva.

L’ambassade du Maroc en Espagne, en collaboration avec Chaabi Bank, a organisé, samedi dans la province de Huelva, un iftar à l’honneur des ouvrières agricoles marocaines travaillant dans la cueillette des fruits rouges dans cette région andalouse.

A cette occasion, l’ambassadeur du Royaume en Espagne, Karima Benyaich, a rendu un vibrant hommage à la femme marocaine, soulignant que la question de la femme fait partie intégrante du projet de société démocratique et moderniste du Maroc d’aujourd’hui.

« Depuis l’intronisation de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le Maroc a connu d’importantes avancées en matière de promotion des droits des femmes », a mis en relief Mme Benyaich, soulignant la grande importance accordée par le Souverain à la promotion de la condition de la femme et à la protection de ses droits dans l’ensemble des domaines.

Elle a rappelé les grandes réformes menées par le Maroc en la matière, précisant que la dernière en date a été l’entrée en vigueur de la loi 103-13 contre les violences faites aux femmes, promulguée en 2018.

Au sujet du travail des saisonnières qui constitue un modèle de la migration circulaire, Mme Benyaich a rappelé que le gouvernement accompagne ces femmes travailleuses du lancement à la fin de l’opération.

Elle a affirmé qu’un vaste programme d’accompagnement, au profit des ouvrières agricoles marocaines incluant des activités culturelles et éducatives, a été mis en place par le gouvernement à travers le ministère chargé des Marocains résidant à l’étranger et des Affaires de la migration, relevant que la gestion d’environ 16.000 saisonnières agricoles est une action qui peut donner lieu parfois à des difficultés, ce qui est une chose tout à fait normale.

“Notre travail consiste à apporter des solutions afin que nos femmes travailleuses développent leur activité d’une manière optimale, responsable et constructive”, a précisé Mme Benyaich.

A ce propos, elle a indiqué que la hausse de la demande touchant la main d’œuvre marocaine, laquelle est passée de 300 en 2001 à environ 20.000 en 2019 démontre le professionnalisme et le sérieux de ces travailleuses.

Elle a noté que le Maroc a lancé une réflexion entre l’ensemble des acteurs prenant part à cette opération-cadre, dans l’objectif de renforcer les services rendus à ces femmes à travers des formations et la création de coopératives agricoles.

Mme Benyaich a, par ailleurs, souligné que les relations entre le Maroc et l’Espagne « se caractérisent par un niveau d’échange multidimensionnel dense, touchant les volets économique, culturel, social et politique”.

Elle a affirmé que le recrutement des saisonnières marocaines est un exemple qui illustre l’excellence de la coopération bilatérale. Il s’agit d’une expérience exemplaire, “non seulement dans notre région, mais aussi au niveau international vu qu’il s’agit d’un modèle sûr, régulier et ordonné de migration”, a-t-elle témoigné.

L’ambassadeur a conclu en saluant la force de volonté des femmes marocaines œuvrant dans les champs de fruits rouges, ainsi que leurs efforts pour s’intégrer tout en perpétuant leurs traditions, mettant en exergue la contribution des ouvrières agricoles marocaines au développement de ce secteur et à la promotion économique de la province de Huelva.

Dans une déclaration à la MAP, le directeur adjoint de Surexport, l’entreprise agricole ayant accueilli cet iftar, Miguel Benjumea a exprimé sa satisfaction quant au développement de la campagne agricole et au travail mené par les saisonnières marocaines.

“La présence des saisonnières agricoles marocaines nous apporte de la sérénité car leur professionnalisme et engagement nous permet de mener notre campagne agricole dans les meilleures conditions”, a-t-il témoigné.

“Nous portons une grande estime à la contribution de ces ouvrières à notre filière et nous nous efforçons, en tant qu’entreprise, à leur offrir les meilleures conditions d’hébergement et de travail”, a-t-il dit.

Cette rencontre conviviale s’est déroulée en présence des autorités locales de Huleva, du consul général du Maroc à Séville, Farid Aoulouhaj, ainsi que des directeurs généraux de Chaabi Bank Europe et de Chaabi Bank Espagne, respectivement Yassin Khalid et Leila Hayat.

Regardez aussi

Un opérateur mondial de transport maritime lance une escale à Dakhla, les agriculteurs espagnols en colère

Un opérateur mondial de transport maritime lance une escale au port de Dakhla, les agriculteurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *