Accueil / Actualités / Actu internationales / Tomates : le Maroc se développe fortement au Royaume-Uni
Tomates le Maroc perd le marché russe mais se développe au Royaume-Uni
Tomates : le Maroc perd le marché russe mais se développe au Royaume-Uni.

Tomates : le Maroc se développe fortement au Royaume-Uni

La tomate du Maroc se développe en Espagne, au Royaume-Uni et en France.

Le Maroc a perdu une grande partie du marché russe de la tomate au cours des cinq dernières années, mais il l’a considérablement augmenté dans des pays comme l’Espagne, le Royaume-Uni, les Pays-Bas et la France.

En 2020, le Maroc a exporté un total de 596.720 tonnes de tomates, 13,68 % de plus que cinq ans plus tôt, avec une exportation en quantité de 524.910 tonnes de ce produit agricole.

Sur le volume total de tomates exportées par le Maroc, 359.350 tonnes sont destinés au marché français, avec une augmentation de 6,15 % par rapport à il y a cinq ans et 20.840 tonnes de plus, puisqu’en 2016 les ventes de tomates marocaines vers la France ont atteint un volume de 338.510 tonnes, rapporte Hortoinfo.

Le deuxième client le plus important pour les tomates marocaines en 2020 a été le Royaume-Uni, avec un volume d’achats britanniques de 52.830 tonnes, 32.010 tonnes de plus qu’en 2016 et une augmentation de 153,75 %.

Lire aussi : Export: le Maroc est en passe de surpasser l’Espagne sur le marché britannique

L’Espagne occupe la troisième position parmi les plus gros acheteurs de tomates du Maroc, puisqu’en 2020 elle a importé de ce pays 40.220 tonnes de ce légume-fruit, 20.320 tonnes de plus qu’en 2016 et une croissance de 102,11 % en ces cinq ans.

Les Pays-Bas (Hollande) sont le quatrième client en importance pour les tomates marocaines. En 2020, le Maroc a vendu un total de 38.160 tonnes de tomates sur le marché néerlandais, 31.490 tonnes de plus qu’en 2016, soit une augmentation de 472,11 %par rapport à cette date.

Si les quatre clients les plus importants des tomates marocaines ont connu une croissance de leurs achats, avec le cinquième importateur, la Russie, c’est l’inverse qui s’est produit. Si en 2016 les exportations de tomates vers la Russie par le Maroc atteignaient le chiffre de 110.200 tonnes, en 2020 ces ventes sont tombées à 35.720 tonnes, 74.480 tonnes de moins et une baisse en pourcentage de -67,59 %.

Regardez aussi

Vidéo : une tomate en train de pourrir fait plus de 14 millions de vues sur YouTube

Vidéo : une tomate en train de pourrir fait plus de 14 millions de vues sur YouTube

La vidéo d’une tomate en train de pourrir, fait plus de 14 millions de vues …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *