Accueil / Actualités / Actu internationales / Tomates : Vers une diminution des exportations du Maroc en Russie ?
Tomate marocaine : Vers une diminution des exportations en Russie ?
Tomate marocaine : Vers une diminution des exportations en Russie ?

Tomates : Vers une diminution des exportations du Maroc en Russie ?

Les exportations de tomates vers les pays de l’Union économique eurasienne (UEE) seraient en danger.

Les exportations de tomates marocaines semblent être sur la sellette. L’Union nationale russe des producteurs de fruits et légumes a ouvert une enquête antidumping sur la fourniture de tomates importées sur le territoire des pays de l’Union économique eurasienne (UEE), (y compris la Russie, l’Arménie, la Biélorussie, le Kazakhstan et le Kirghizistan).

Le but est d’introduire des droits à hauteur d’au moins 80% de la valeur des produits importés, selon une lettre du syndicat au ministère russe de l’Agriculture, indique vendomosti.ru.

En raison de la dévaluation du rouble, du coronavirus (Covid-19), du confinement, de la demande de légumes et de la baisse des prix de gros, l’industrie de la tomate est devenue non rentable, a rapporté le syndicat. Selon Rosstat, le prix de détail des tomates en Russie pendant la période d’auto-isolement a également diminué passant à -12% en avril.

Une interdiction des importations pour soutenir l’économie est inenvisageable, en outre, cela violerait les obligations de la Russie à l’OMC, a rapporté le ministère russe de l’Agriculture. « Cependant, la loi de l’UEE prévoit la possibilité de protéger les producteurs nationaux à l’aide de mesures de protection, antidumping et compensatoires« , a indiqué le département. Une enquête menée par la Commission économique eurasienne (CEE) après appel des producteurs précède l’introduction de telles mesures, rapporte la même source.

Ceci risquerait de menacer les exportations de tomates marocaines – et turques – au sein de cette zone, le Maroc étant le 3ème fournisseur de la Russie en ce produit agricole.

Lire aussi : Le Maroc augmente fortement ses exportations de tomates vers la Russie

L’enquête doit prouver que les importations sur le territoire de l’Union ont augmenté, ce qui a causé de graves dommages à l’industrie des États membres ou qu’il existe une menace, a rapporté le ministère de l’Agriculture.

Regardez aussi

États-Unis : le flétrissement bactérien fait des ravages au niveau des cultures

États-Unis : le flétrissement bactérien fait des ravages au niveau des cultures

Le flétrissement bactérien méridional cause des problèmes aux légumes. C’est la panique aux États-Unis. Le …

Un commentaire

  1. Bonjour agrimaroco merci beaucoup bonne en farmation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *