Accueil / Actualités / Actu internationales / ToBREV: Le virus rugueux de la tomate fait peur aux agriculteurs
Le virus rugueux de la tomate fait une frayeur chez les agriculteurs
Le virus rugueux de la tomate fait une frayeur chez les agriculteurs

ToBREV: Le virus rugueux de la tomate fait peur aux agriculteurs

ToBREV: Le virus rugueux de la tomate fait une frayeur chez les agriculteurs

Alors que les yeux du monde sont tournés vers le coronavirus, un nouveau virus affecte la tomate et provoque la frayeur des agriculteurs et producteurs. Il s’agit du virus du fruit rugueux de la tomate ou ToBREV.

Bien qu’inoffensif pour l’humain, ce dernier est tout de même très néfaste pour la tomate. Selon l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES), le ToBREV ou virus de la tomate brune impacte les plants de tomates, mais aussi de poivrons, de piments et potentiellement d’aubergines. Il est actuellement présent en Californie et au Mexique, en Europe notamment, de qui avoir peur.

Et le pire est qu’il n’y a pas encore de traitement contre le ToBRFV. En effet, si celui-ci atteint une serre le producteur n’a à peu près pas d’autre choix que de faire le ménage complet de sa serre, de repartir à zéro avec de nouveaux plants après avoir fait un nettoyage complet. Il se répand très rapidement et peut rester actif pendant plusieurs années sur toutes sortes de surfaces. Dès lors, les agriculteurs se mettent sur leur garde, notamment au Maroc et à juste titre.

En Espagne par exemple, les professionnels ont organisé une journée de formation sur le ToBRFV. Par ailleurs, l’événement a permis de fournir des informations sur ce virus et d’analyser les tendances du marché de la tomate.

Regardez aussi

La pénurie eau menace t-elle agriculture marocaine ?

La pénurie d’eau menace t-elle l’agriculture marocaine ?

La pénurie d’eau au Maroc inquiète au plus haut point les agriculteurs et les ménages. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *