Accueil / Actualités / Actu internationales / La science derrière la distribution du sucre dans les plantes dévoilée
La science derrière la distribution du sucre dans les plantes dévoilée
La science derrière la distribution du sucre dans les plantes dévoilée.

La science derrière la distribution du sucre dans les plantes dévoilée

La science derrière la distribution du sucre dans les plantes et le potentiel des fruits « diététiques » à l’avenir.

Une nouvelle étude a démystifié la distribution du sucre dans les plantes, ouvrant la voie à la création de fruits pauvres en sucre ou «diététiques». L’étude, publiée dans Proceedings of National Academy of Sciences (PNAS), fait suite à sept ans de recherche par le professeur Yong-Ling Ruan de l’Université de Newcastle de la School of Environmental and Life Sciences, en collaboration avec des pairs de la Northwest A&F University.

Au niveau cellulaire des plantes, les sucres sont livrés au cytoplasme – une solution épaisse qui remplit chaque cellule. Le sucre restant est ensuite déchargé dans la vacuole de la cellule. Le professeur Ruan a été, cependant, poussé par la curiosité de comprendre exactement comment le sucre passe du cytoplasme à la vacuole. Comprendre ce lien pourrait aider les scientifiques à répondre à des questions de longue date telles que pourquoi les fruits sont si sucrés alors que les feuilles ne le sont pas.

En étudiant les pommes et les tomates, le professeur Ruan a déclaré que l’équipe avait découvert que deux types différents de transporteurs de sucre travaillent ensemble pour transporter d’énormes quantités de sucre dans les vacuoles.

Lire aussi : Le Maroc devient le 18ème producteur mondial de pommes

«Nous avons découvert que le glucose exporté vers le cytoplasme par un transporteur appelé ERDL6 active l’expression d’un gène majeur de l’influx de sucre. Cela augmente considérablement les niveaux de sucre dans les cellules végétales », a souligné le professeur Ruan.

Les enjeux de cette recherche

Selon le professeur, les «résultats représentent une avancée majeure dans la compréhension du contrôle moléculaire du transport du sucre et de la signalisation dans les cellules végétales.»

Ainsi, «Cette découverte fournit de nouveaux outils et orientations pour améliorer la croissance des plantes, la défense et les niveaux de sucre en utilisant la technologie génétique», rapporte Hortidaily.

Par ailleurs, «Cela ouvre la porte à l’augmentation ou à la réduction de la quantité de sucres dans les plantes, aidant les agriculteurs à augmenter la qualité et le rendement des produits frais tels que les fruits et la canne à sucre ou à produire des fruits à faible teneur en sucre et à haute douceur pour un patient diabétique.»

Source : hortidaily

Regardez aussi

Pastèques-Le-Maroc-et-le-Sénégal-demeurent-les-principaux-fournisseurs-d-Espagne

Officiel : La pastèque marocaine est conforme aux normes de sécurité sanitaire des aliments

La pastèque marocaine est conforme aux normes de sécurité sanitaire des aliments : Absence de  contaminants …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *