Accueil / Actualités / Actu internationales / Aperçu des récoltes mondiales d’agrumes; une hausse est prévue pour le Maroc
Aperçu des récoltes mondiales agrumes hausse est prévue pour le Maroc
Aperçu des récoltes mondiales d'agrumes; une hausse est prévue pour le Maroc.

Aperçu des récoltes mondiales d’agrumes; une hausse est prévue pour le Maroc

Le Maroc s’attend à une augmentation de sa production d’agrumes lors de cette campagne.

Dans un rapport faisant état de ses prévisions pour la récolte d’agrumes lors de cette campagne, le département américain de l’Agriculture (USDA) estime que la production mondiale d’oranges augmentera de 3,6 millions de tonnes à 49,4 millions de tonnes en 2020/2021 par rapport à l’année précédente, car les conditions météorologiques favorables ont entraîné une augmentation des récoltes au Brésil et au Mexique et compensé la baisse en Turquie et aux États-Unis.

Maroc : des conditions météorologiques favorables

La production d’agrumes au Maroc devrait augmenter, lors de cette campagne agricole 2020/2021 de plus de 30% à 1,1 million de tonnes en raison des conditions météorologiques favorables et de l’expansion de la superficie grâce à la création de nouveaux vergers. Une augmentation est également attendue pour la consommation, les exportations et les fruits destinés à la transformation.

Lire aussi : Maroc : les exportations de fruits et légumes ont atteint 474.000 tonnes

Turquie : une diminution de la récolte d’agrumes

La récolte d’oranges turques est en baisse de 20% à 1,4 million de tonnes en raison du temps chaud et des vents violents qui ont endommagé la floraison, indique le département américain de l’Agriculture.

Égypte : hausse des exportations

Les rendements en Égypte devraient augmenter de 200.000 tonnes à 3,4 millions de tonnes, lors de cette campagne agricole, en raison d’une augmentation de la superficie récoltée et des conditions météorologiques favorables pendant la période de floraison et la nouaison. La consommation, les oranges destinées à la transformation et les exportations augmenteront toutes en raison de l’augmentation des stocks. Les principaux marchés d’exportation devraient rester l’UE, la Russie, l’Arabie saoudite et la Chine.

Afrique du Sud : de nouvelles plantations d’agrumes

La production sud-africaine devrait augmenter de 3% à 1,7 million de tonnes en raison des conditions météorologiques normales attendues, d’une augmentation de la superficie récoltée en raison de nouvelles plantations de variétés à haut rendement à maturation tardive et d’une meilleure gestion de l’eau. Les exportations devraient augmenter légèrement pour atteindre 1,3 million de tonnes et représenter plus d’un quart du commerce mondial. L’UE devrait rester le plus grand marché de vente de l’Afrique du Sud, représentant plus d’un tiers des exportations.

Union européenne : des conditions propices à une bonne récolte

La récolte d’oranges dans l’Union européenne (UE) devrait augmenter de 6% à 6,6 millions de tonnes en raison des conditions météorologiques favorables et d’une augmentation de la superficie récoltée avec la mise en production de nouveaux vergers en Italie.

Brésil : des oranges en abondance

La récolte d’oranges brésiliennes devrait augmenter de 14% pour atteindre 16,9 millions de tonnes, compte tenu des conditions météorologiques favorables, de la floraison et de la nouaison prévues. La consommation d’oranges devrait rester la même, tandis que la récolte d’oranges pour l’industrie de transformation augmentera de 2,0 millions de tonnes pour atteindre 12,2 millions de tonnes. La production mexicaine devrait augmenter de plus de moitié pour s’établir à 4,0 millions de tonnes, après que la sécheresse ait décimé la récolte de l’année dernière. Un plus grand approvisionnement entraînera une plus grande consommation et plus de fruits à transformer.

États-Unis : baisse de la récolte d’agrumes

La production devrait chuter de 13% à 4,1 millions de tonnes, la récolte de Floride devant chuter de 20% en raison d’une baisse de production supérieure à la moyenne.

Chine : constance des importations

Une légère augmentation de la récolte à 7,5 millions de tonnes est attendue en raison de conditions météorologiques favorables. La consommation augmentera à mesure que le rendement augmentera, tandis que moins d’oranges devraient être utilisées pour la transformation. Les importations devraient rester stables, l’Égypte, l’Afrique du Sud, l’Australie, les États-Unis et l’Union européenne restant les principaux fournisseurs.

 

 

Regardez aussi

La Tunisie exporte fruits à noyau

La Tunisie prévoit d’exporter 80.000 tonnes de fruits à noyau

La Tunisie veut exporter 80000 tonnes de fruits à noyau, cette campagne. Selon le directeur …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *