Accueil / Actualités / Actu internationales / Produits agricoles : L’Espagne en voie de rompre son accord de libre échange avec le Maroc ?
Produits agricoles Maroc : L'Espagne en voie de rompre son accord de libre échange avec le Maroc ?
Produits agricoles : L'Espagne en voie de rompre son accord de libre échange avec le Maroc ?

Produits agricoles : L’Espagne en voie de rompre son accord de libre échange avec le Maroc ?

Produits agricoles : L’Espagne en voie de rompre son accord de libre échange avec le Maroc ?

Le ministre de l’Agriculture, de la Pêche et de l’Alimentation, Luis Planas, estime que “le scénario le plus positif” pour le secteur espagnol des fruits et légumes “serait de parvenir à un accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Royaume-Uni”, d’où la nécessité de se demander la place qu’aura le Maroc dans cette décision.

Cela a été assuré après une réunion avec les responsables de la fédération des producteurs et exportateurs de fruits et légumes Fepex, dans laquelle le ministre a qualifié le marché britannique de “fondamental” pour le secteur.

Il a également évoqué les exportations de fruits et légumes du Maroc en s’assurant que le gouvernement espagnol et la Commission européenne “s’efforcent d’obtenir plus d’informations et de transparence dans le fonctionnement des quotas d’importation”.

L’accord commercial entre l’Union européenne et le Maroc – ont-ils rappelé – envisage l’application de la clause de sauvegarde si les quantités importées “perturbent gravement le marché ou causent de graves dommages au secteur producteur”.

En conséquence, le ministre de l’agriculture espagnol a transmis aux membres du Fepex “la nécessité d’évoluer vers un modèle d’exploitation des fruits et légumes qui permette de concilier les objectifs environnementaux et d’action pour le climat de la politique agricole commune (PAC)”.

Selon lui, il est important d’améliorer la compétitivité du secteur par l’innovation dans l’exécution des programmes opérationnels des organisations de producteurs de fruits et légumes et dans les programmes de développement rural.

“Les organisations de producteurs et leurs associations sont les outils les plus appropriés pour améliorer la planification de l’offre et gérer les crises à court terme”.

Il a souligné que son département travaille pour que le Plan stratégique de l’Espagne pour l’application de la PAC “reflète adéquatement les besoins du secteur des fruits et légumes”.

Regardez aussi

Aubergines-Le-Maroc-double-ses-exportations-vers-l-UE-avec-497000-kilos

Aubergines: Le Maroc double ses exportations vers l’UE avec 497.000 kilos

Les exportations d’aubergines du Maroc vers l’UE ont atteint 497.000 kilos. Les ventes d’aubergines du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *