Accueil / Actualités / Algérie: crise des acteurs laitiers
image_not_found

Algérie: crise des acteurs laitiers

Algérie: crise entre producteurs et transformateurs laitiers

Dimanche dernier, les producteurs et transformateurs de la filière lait de nos voisins algériens se sont rencontrés pour essayer de trouver des solutions face à la crise qu’ils rencontrent depuis un petit bout de temps, mais hélas cette rencontre n’a pas trouvé de solutions.

Une question d’argent

La crise de la filière du lait est avant tout économique, et lors de la rencontre entre les différents acteurs de la filière, les transformateurs étaient prêts à proposer une hausse de 2 dinars (0.18 dirhams) au regard des 35 dinars (soit 3.20 dirhams) qu’ils payent pour le litre de lait, mais les producteurs ne voient pas les choses de la même façon, avec une telle hausse ils percevraient 49 dinars (4.48 dirhams), une somme qui inclue les 12 dinars (1.10 dirhams) de subvention donnée par le gouvernement, et sachant que ces mêmes producteurs exigent une somme de 75 dinars (soit 6.86 dirhams). Ainsi, les accords sont encore bien loin, et les producteurs menacent d’ailleurs de cesser de livrer leur lait aux transformateurs.

Afin de trouver un nouvel accord, une prochaine rencontre sera prévue le 29 septembre prochain. L’Algérie qui importe du lait en poudre et envoie en parallèle ses vaches laitières à abattoir a besoin de projets structurants.

Regardez aussi

Le-Maroc-est-le-pays-qui-consomme-le-plus-d-huile-d-olive-dans-le-monde-arabe

Le Maroc est le pays qui consomme le plus d’huile d’olive dans le monde arabe

Le Maroc fait partie des principaux consommateurs et producteurs d’huile d’olive dans le monde arabe. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *