Accueil / Actualités / Actu internationales / La première variété marocaine de Nadorcott cartonne en Europe
La première variété marocaine de Nadorcott cartonne en Europe

La première variété marocaine de Nadorcott cartonne en Europe

La première variété marocaine de Nadorcott cartonne en Europe

La très réputée variété de mandarine Nadorcott (Afourer) demeure de plus en plus prisée. Ainsi, à l’assaut de l’Europe, certains producteurs et exportateurs ne se privent pas de cette merveille dont le gout et la texture n’ont cessé de ravir les papilles du monde.

“Nous avons commencé mardi avec le premier Nadorcott du Maroc et ceux-ci répondent également à un besoin car les premiers conteneurs ont été immédiatement épuisés. Les prix sont à un niveau confortable d’environ 1,50 euros le kilo. La qualité est bonne avec une belle couleur et un brix de 14,5” indique Wilko van der Zwaard de Wilko Fruit.

Lire aussi : L’Amérique serait-elle un nouveau grand débouché pour les produits agricoles marocains ?

“Nous proposons les Nadorcott en paquets de 10 kg, 12 kg pondus et 15 kg et pouvons également fournir ces mandarines en emballage net pour les supermarchés », explique Wilko. Cependant, l’offre sur le marché des agrumes est nettement inférieure cette année à celle de l’an dernier. La demande est raisonnablement bonne et donc de bons prix sont atteints. “L’approvisionnement en clémentines du Maroc était bien inférieur de 50% et la qualité était moindre en raison du manque d’eau. Il y avait même 80% de moins de clémentines Nour”. Donc, il y avait un problème d’approvisionnement en ce qui concerne les mandarines“, précise l’importateur.

“Nous avons également été dans la saison de la variété espagnole Tango depuis deux semaines maintenant.
Cette variété est complètement sans pépins et contrairement à la Nadorcott espagnole, peut également être cultivée dans une zone où les oranges se cultivent. Les calibres de ce dernier sont fins et nous vendons les Tangos du Maroc et d’Espagne sous notre marque Gaudias “. En réponse à la demande des supermarchés, nous n’expédions plus les agrumes du Maroc dans des caisses, mais nous emballons maintenant tout dans des cartons en boite.

Regardez aussi

Loukkos : des mesures pour étendre la superficie des cultures sucrières

Loukkos : des mesures pour étendre la superficie des cultures sucrières

La DRA envisage d’augmenter la superficie réservée aux cultures sucrières dans le bassin de Loukkos. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *