Accueil / Actualités / Actu internationales / La pollinisation du melon s’améliore avec la plantation de marges florales
La pollinisation du melon s'améliore avec la plantation de marges florales
La pollinisation du melon s'améliore avec la plantation de marges florales.

La pollinisation du melon s’améliore avec la plantation de marges florales

Une étude conclut que la pollinisation du melon s’améliore avec la plantation de marges florales.

Selon les résultats d’une étude sur la pollinisation du melon, menée par des chercheurs de l’Université Polytechnique de Madrid (UPM), en collaboration avec le Conseil Supérieur de la Recherche Scientifique (CSIC) et l’Institut National de Recherche et Technologie Agricole et Alimentaire (INIA), la présence de pollinisateurs dans la culture du melon peut s’améliorer en plantant des fleurs à «potentiel attractif» en marge de production.

Depuis deux ans, l’équipe évalue le rôle joué par différentes espèces herbacées plantées à proximité de la culture dans la pollinisation du melon. Après avoir analysé les visites d’insectes pollinisateurs à la fois sur les marges florales et la plantation de melons et évalué le rendement et la qualité de la culture, les chercheurs ont identifié les espèces les plus adaptées à établir dans les marges florales de cette culture: coriandre, pissenlit, bourrache et calendula.

Lire aussi : Melons : Le Maroc maintient sa place de 13ème producteur mondial

Les résultats obtenus dans l’étude montrent que la «stratégie d’utilisation des plantes à fleurs dans le milieu agricole pourrait augmenter la population d’abeilles et, par conséquent, améliorer la pollinisation de l’espèce avec le bénéfice conséquent pour les cultures “, rapporte Agrodiario.

La mise en place de marges florales offre des sources alternatives de pollen et de nectar au-delà de la floraison de la culture elle-même, ce qui peut améliorer les rendements; cependant, les auteurs de l’étude ont indiqué que le choix de la composition des plantes doit se faire avec soin, en particulier lorsque la floraison des bords des fleurs et la culture coïncident, pour éviter la compétition pour les pollinisateurs.

 

Regardez aussi

FAO pénurie eau touchant 3 milliards de personnes défi mondial

FAO: la pénurie d’eau touchant 3 milliards de personnes est un défi mondial

Plus de 3,2 milliards de personnes vivent dans des régions affectées par de fortes pénuries …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *