Accueil / Actualités / Le Plan National de l’Eau (PNE), un dispositif d’appui pour une agriculture durable
Le PNE (Plan National de l'Eau), un dispositif d'appui pour une agriculture durable
Le Plan National de l'Eau (PNE), un dispositif d'appui pour une agriculture durable

Le Plan National de l’Eau (PNE), un dispositif d’appui pour une agriculture durable

Le Plan National de l’Eau (PNE), un dispositif d’appui pour une agriculture durable

Selon le Chef du gouvernement, Saad Dine El-Otmani, le Plan National de l’Eau (PNE) constitue un projet de feuille de route pour affronter les défis de l’eau au cours des 30 années à venir.

Lors d’une réunion qui s’est tenue ce mercredi, le ministre a passé en revue les différentes composantes du PNE qui partent d’un diagnostic de la situation actuelle. Ces dernières visent ainsi notamment à améliorer l’offre en eau. Et ce, à travers la construction de barrages, la connexion des bassins hydrauliques, le dessalement de l’eau de mer. Mais également, elles visent l’intégration de tous les centres ruraux dans les systèmes structurés d’approvisionnement en eau potable, la mise à disposition des ressources en eau nécessaires au développement d’une agriculture durable au Maroc, la préservation des écosystèmes et la lutte contre la pollution.

Le coût financier du PNE s’estime à 383 milliards de dirhams pour les trois décennies à venir. Ainsi, une grande partie proviendra du soutien public, ce qui dénote l’importance que le Royaume attache à ce chantier. En effet, le PNE est le fruit d’efforts conjugués de divers départements ministériels et organes compétents, dans le cadre d’une approche participative et d’un large processus consultatif.

Regardez aussi

Pays-Bas : des opportunités à saisir par les exportateurs marocains

Pays-Bas : des opportunités à saisir par les exportateurs marocains

Le Maroc exporte majoritairement des fruits et légumes aux Pays-Bas. Les Pays-Bas regorgent d’opportunités à …

Un commentaire

  1. Avatar

    L’EAU
    Merci infiniment pour la volonté exprimée par le projet.
    Puis je émettre une idée, qui pourrait être soumise aussi à Mr Benmoussa, dans le cadre de la mission Royale qui lui a été confiée. J’avais déjà parlé du thème au Forum Tech Agro.
    Reproduire le processus naturel de la pluie. Notre pays est riche de 3.500 km de côtes et de 300 jours de soleil qui évapore 4 litres d’eau par jour et par m² d’eau à la surface de la terre.
    Nous pouvons “multiplier” le soleil, accélérer l’évaporation et la capter. Utiliser le sel marin pour la consommation humaine et dans la baignoire pour le bain; déneiger les routes à travers le monde construire des grottes de sel et développer le tourisme. Je serai heureux que l’IAV m’accompagne chez Mr Benmoussa. J’exposerai en détail le projet que l’Etat pourra réaliser. Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *