Accueil / Actualités / Actu Maroc / Oléiculture : Sefrou-Fès-Meknès enregistre une baisse de 10% de sa production
Oléiculture : Sefrou-Fès-Meknès enregistre une baisse de 10% de sa production
Oléiculture : Sefrou-Fès-Meknès enregistre une baisse de 10% de sa production

Oléiculture : Sefrou-Fès-Meknès enregistre une baisse de 10% de sa production

Oléiculture : Sefrou-Fès-Meknès enregistre une baisse de 10% de sa production

L’éventuelle baisse cette année de la production oléicole au Maroc, se confirme peu à peu. Et la province de Sefrou fait partie des premiers à en pâtir. En effet, elle a réalisé, durant la saison agricole 2019-2020, une production oléicole de 30.000 tonnes, ce qui constitue une baisse de 10% par rapport à la saison agricole précédente.

L’oléiculture occupe une place importante dans l’économie de la province de Sefrou. Selon des données statistiques de la direction provinciale de l’agriculture (DPA) de Sefrou, cette production annuelle a généré un chiffre d’affaires global de l’ordre de 180 millions de DH. De plus, la superficie globale de la filière oléicole au niveau de la province s’estime à 30.000 ha, soit 30% de la superficie arable.

Lire aussi : Une éventuelle baisse de la production d’olives cette année au Maroc

Le Plan Maroc Vert (PMV) a su enclencher une dynamique haussière de la superficie plantée en olivier au niveau de la province. En effet, cette hausse se manifeste avec une superficie globale nouvelle de quelque 7.500 ha, dont la plantation de 3.200 ha parmi cinq projets du pilier II dédiés à l’agriculture solidaire, 380 ha dans le cadre du programme du Millenium Challenge Account (MCA) et 3.920 ha d’investissements privés appuyés dans le cadre du Fonds de Développement Agricole (FDA).

Cette dynamique mise en marche dans la province fait que qu’elle compte plusieurs variétés d’olivier, dont 75 % de Picholine marocaine, 10 % de la Picholine Languedoc, 10 % de l’Arbequine et 7 % du Picual. Elle dispose de 78 unités de trituration d’huile d’olive dont 42 modernes avec une capacité de 1.200 tonnes/heure et 36 autres unités traditionnelles.

Regardez aussi

Loukkos : des mesures pour étendre la superficie des cultures sucrières

Loukkos : des mesures pour étendre la superficie des cultures sucrières

La DRA envisage d’augmenter la superficie réservée aux cultures sucrières dans le bassin de Loukkos. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *