Accueil / Actualités / Actu internationales / L’OCP et la BAD lèvent 4 M$ pour l’accès aux engrais en Côte d’Ivoire
OCP et la BAD lèvent 4 M$ pour l’accès aux engrais en Côte d’Ivoire
L'OCP et la BAD lèvent 4 M$ pour l’accès aux engrais en Côte d’Ivoire.

L’OCP et la BAD lèvent 4 M$ pour l’accès aux engrais en Côte d’Ivoire

OCP Africa et la BAD mobilisent 4 M$ pour l’accès aux engrais en Côte d’Ivoire et au Ghana.

La Banque africaine de développement (BAD) a approuvé une participation du Mécanisme africain de financement du développement des engrais (MAFDE) dans une garantie de crédit commercial partiel d’un montant de 4 millions de dollars USD prise aux côtés d’OCP Africa, filiale du groupe marocain OCP.

La Banque africaine de développement a déclaré sur son site Web que le projet réduira les risques potentiels tout au long de la chaîne de valeur agricole et améliorera l’accès à des intrants de qualité, en particulier les engrais en Côte d’Ivoire et au Ghana.

Lire aussi : Le Nigeria augmente, grâce au Maroc, sa production d’engrais de 300%

Le projet durera trois ans (2020-2023) et aidera 430.000 petits agriculteurs, dont 104.000 femmes, et favorisera leur accès à des intrants agricoles de haute qualité et à une formation à des prix abordables ainsi qu’à des formations aux bonnes pratiques agricoles.

Cette opération devrait stimuler la productivité et contribuer à une augmentation de 35 % des rendements de riz et de maïs au Ghana et de 30 % des rendements de riz en Côte d’Ivoire. Dans cette optique, OCP Africa et le MAFDE apporteront, chacun, deux millions de dollars en garanties de crédit commercial.

 

 

Regardez aussi

Drâa-Tafilalet : la superficie du pommier est passée de 8.645 à 175.501 ha

Drâa-Tafilalet : la superficie du pommier est passée de 8.645 à 175.501 ha

Le pommier est une filière qui contribue à une dynamique économique importante à Drâa-Tafilalet. Troisième …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *