Accueil / Actualités / Actu internationales / Myrtilles bio : le Pérou prévoit de doubler ses exportations
Myrtilles bio : le Pérou prévoit de doubler ses exportations

Myrtilles bio : le Pérou prévoit de doubler ses exportations

Le Pérou prévoit de doubler ses exportations de myrtilles bio lors de la campagne 2021/2022.

L’industrie de la myrtille continue de croître au Pérou, premier exportateur mondial de cette baie, et les prévisions de l’Association des producteurs de myrtilles du Pérou (Proarándanos) le démontrent. Selon ces dernières, le volume des exportations de myrtilles biologiques au cours de la campagne 2021-2022 doublera celui atteint lors de la précédente (2020-2021).

« La saison dernière, nous avons calculé qu’environ 5 % des fruits exportés étaient biologiques. Pour cette campagne, pour laquelle nous estimons une croissance de 30 % du volume des exportations totales de myrtilles, 7 % seraient biologiques. On voit que dans cette campagne le volume de bio va doubler et que leur part grandit de plus en plus », indique l’association péruvienne.

Les expéditions totales en ces produits agricoles devraient, comme le rapporte Freshplaza, totaliser plus de 200.000 tonnes et celles des volumes biologiques devraient atteindre 14.000 à 15.000 tonnes, contre 7.500 tonnes la saison dernière.

Lire aussi : Myrtilles : le Maroc pourrait bien étendre son calendrier commercial

Il est à noter que l’Association des exportateurs (ADEX) a prévu une croissance de 220 % pour l’exportation de myrtilles biologiques du Pérou. Cependant, les volumes enregistrés par l’ADEX pour ces expéditions lors de la campagne précédente sont de 4.000 tonnes. Avec le taux de croissance estimé, un volume exporté de 12.800 tonnes serait obtenu.

À cet égard, le responsable de Proarándanos a indiqué que les articles d’exportation ne font pas de distinction entre les myrtilles biologiques et conventionnelles, ce qui rend difficile l’établissement d’un enregistrement fiable à moins que les informations ne soient collectées entreprise par entreprise.

Source : freshplaza

Regardez aussi

Maroc : plus de 600.000 ha sont désormais irrigués au goutte à goutte

Covid-19 : Malgré la crise sanitaire, l’économie marocaine résiste

Covid-19: L’économie marocaine, une résilience à toute épreuve malgré une crise sanitaire sans précédent. Le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *