Accueil / Actualités / Actu internationales / Le Maroc et l’UE s’unissent pour lutter contre le changement climatique
Changement climatique: Le Maroc et l'UE s'unissent pour lutter contre ce fléau
Le Maroc et l'UE s'unissent pour lutter contre le changement climatique

Le Maroc et l’UE s’unissent pour lutter contre le changement climatique

Le Maroc et l’Union Européenne s’unissent pour lutter contre le changement climatique

Le Maroc et l’UE vouent un intérêt particulier à la lutte contre le changement climatique. Dans ce contexte, un atelier de lancement du Projet de Jumelage « Appui à la mise en œuvre de la Charte Nationale de l’Environnement et du Développement Durable au Maroc (CNEDD)», s’est tenu dernièrement au siège du Département de l’Environnement à Rabat.

Ainsi, lors de cet atelier, Aziz Rabbah, Ministre de l’Energie, a souligné le contexte national actuel favorable au développement de la coopération bilatérale grâce aux nouvelles réformes, programmes, projets et stratégies relatifs à l’Eau, l’Agriculture, l’Industrie, l’Energie, et la lutte contre le Changement Climatique,…

Un jumelage aux nombreux avantages

Parallèlement, l’Ambassadrice de l’UE au Maroc a affirmé que “ce jumelage européen appuiera la mise en œuvre de la CNEDD”. Ainsi, elle a ajouté que la Déclaration conjointe de l’UE et du Maroc de juin 2019 constitue un tournant majeur. En effet, elle confirme la volonté de renforcer le partenariat euro-marocain de prospérité partagée, notamment en matière de protection de l’environnement et de lutte contre le changement climatique. Le Maroc ne cesse de confirmer son statut de pays parmi les plus engagés dans le monde en matière de lutte contre le dérèglement climatique. En effet, le Royaume a un objectif de réduction de 42% des émissions de gaz à effet de serre et une production d’électricité issue à plus de 50% des énergies renouvelables d’ici 2030. De plus, le Pacte vert pour l’Europe trouvera ainsi des déclinaisons concrètes dans la coopération UE-Maroc.

Le rôle qu’aura ledit projet de jumelage accompagnera la dynamique dans laquelle le Maroc s’engage. Il s’appuie sur les Hautes Orientations Royales, notamment pour le développement des programmes à l’horizon 2030-2040 et la mise en œuvre de la réforme institutionnelle entamée. Dès lors, le ministre a souligné le rôle de levier que peut jouer ce jumelage en matière de mise en œuvre de la régionalisation avancée.

 

Regardez aussi

Oriental : La superficie des oliviers est passée de 77.000 à 120.000 ha

Oriental : La superficie des oliviers est passée de 77.000 à 120.000 ha

La production d’olives avoisine les 200.000 tonnes dans l’Oriental. La superficie de plantation d’oliviers dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *