Accueil / Actualités / Actu internationales / Le Maroc dans le top 3 des pays émetteurs de gaz à effet de serre en Afrique du Nord
Agadir : Sommet Mondial des Acteurs du Climat
la 2ème édition de ce Sommet qui réunira des acteurs non-étatiques du monde engagés contre le dérèglement du climat - (ph:DR)

Le Maroc dans le top 3 des pays émetteurs de gaz à effet de serre en Afrique du Nord

Le Maroc dans le top 3 des pays émetteurs de gaz à effet de serre en Afrique du Nord.

Le succès du Maroc en tant que deuxième protecteur mondial du climat a été de courte durée. En effet, en marge de la COP25 à Madrid, le Maroc s’est classé troisième émetteur de gaz à effet de serre en Afrique du Nord. Ainsi, il est derrière l’Egypte, première, et l’Algérie, deuxième, suivi de la Libye, la Tunisie et la Mauritanie.

Pour le Moyen-Orient, la première marche du podium revient à l’Arabie saoudite (621 MtC02). En effet, le pays figure ainsi dans la liste des 10 premiers émetteurs mondiaux, à la 9e place, suivie des Emirats arabes unis (206 MtCO2, 30e mondial), de l’Irak (204, 31e mondial) et du Koweit (98, 41e mondial). Les plus faibles émetteurs de CO2 sont le Yémen (10, 103e mondial), la Syrie (28, 78e mondial) et la Palestine (3,2, 144e mondial). La Chine est le plus gros émetteur mondial de CO2 suivie des Etats-Unis et de l’Europe.

Cependant, le Maroc s’engage à réduire ces chiffres notamment dans les prochaines années. Après avoir signé l’accord de Paris sur le climat en 2015, puis hôte de la COP22 en 2016, le Royaume s’est engagé à réduire de 42% ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030.

En effet, les émissions liées à l’agriculture et à l’élevage ont augmenté de 14 % entre 2001 et 2011. Cette hausse est principalement due à une augmentation de la production agricole dans les pays en développement. Et ce, en lien avec la mondialisation des échanges et la croissance démographique. Ainsi, les pays du Sud émettent principalement du méthane (élevage, gestion des déchets et culture du riz) tandis que les pays du Nord laissent plutôt s’évaporer du protoxyde d’azote (engrais, gestion des déjections)…

 

 

Regardez aussi

Corse : les saisonniers marocains sauvent la récolte de clémentines

Corse : les saisonniers marocains sauvent la récolte de clémentines

Les saisonniers marocains sauvent la récolte de clémentines de la Corse. L’arrivée des saisonniers marocains …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *