Accueil / Actu Entreprises / Potimarrons: un producteur marocain à l’assaut de l’Europe
Les potimarrons marocains vont bientôt s'expandre dans le marché européen
Les potimarrons marocains vont bientôt s'expandre dans le marché européen

Potimarrons: un producteur marocain à l’assaut de l’Europe

Les potimarrons marocains vont bientôt inonder le marché européen?

C’est la deuxième année qu’Anteus propose des potimarrons d’origine Maroc, à ses clients allemands, français, suisses et autrichiens, pour la saison hivernale. « Nous cultivons dans la région de Rabat, au Nord du Maroc, région où le climat est propice à la culture.

«Le sol a également été préservé de l’agriculture intensive, ce qui nous permet de produire des potimarrons sains et de qualité. L’année dernière, nous avions obtenu près d’une centaine de tonnes. Dans un contexte où la demande ne cesse de croître depuis deux ou trois ans, nous avons décidé cette année d’augmenter les surfaces de production à 20 hectares. Pour une productivité de 25 tonnes par hectare, nous attendons donc 500 tonnes pour cette saison », explique Patrick Brun, directeur de la société Anteus France.

Contrairement à l’année passée, le calendrier pour cette campagne semble idéal. « Le début de la saison du potimarron marocain va coïncider avec la fin de la saison allemande. Nous allons récolter les premiers potimarrons aux alentours du 10 janvier, qui devraient arriver entre le 15 et le 20 décembre sur le marché européen. La saison marocaine durera environ trois mois ».

« Je suis sûr que nous allons faire une très belle saison. La culture s’est très bien passée et la qualité promet d’être au rendez-vous. De plus, il y a très peu d’opérateurs qui travaillent le potimarron au Maroc, car c’est un produit qui n’est pas culturel. Mais la qualité est la même que les potimarrons produits en Europe », conclut Patrick.

                                                                                                                                           Avec Freshplaza

Regardez aussi

OCP : Les transactions de phosphates résistent au Covid-19

OCP : Les transactions de phosphates résistent au Covid-19

Le chiffre d’affaires de l’OCP a atteint 27,4 milliards de dirhams au premier trimestre. Les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *