Accueil / Actualités / Actu internationales / Des mandarines turques interdites d’entrée en Russie

Des mandarines turques interdites d’entrée en Russie

Des mandarines turques interdites d’entrée en Russie, la crise perdure.

Uçak Kardesler, importantes société turque exportatrice de fruits et légumes, désormais interdite d’entrée sur le marché russe, en raison de sa marque, rappelant celle des avions !

Des mandarines turques interdites d’entrée à la RussieUçak Kardesler, l’une des plus importantes sociétés d’export des fruits et légumes turcs, est interdite d’exporter vers la Russie à cause de sa marque qui rappelle celle des avions.

La société exportait en moyenne une valeur de 300 millions de dollars vers la Russie, sans aucun obstacle, rapportent des médias internationaux, ajoutant que le recul est de 90% aujourd’hui, et les autorités russes justifient leur attitude par le nom de la marque « Uçak » rappelant celui des avions.

Ainsi, les mandarines turques sont interdites d’entrée sur le marché russe et les fruits déjà arrivés doivent être renvoyés en Turquie ou détruits sur place. La décision, prise début janvier, a poussé la Turquie à exporter vers d’autres marchés, en particulier vers l’Israël.

Regardez aussi

Le développement durable comme priorité du Maroc

Le développement durable comme priorité du Maroc

La dimension environnementale au cœur de la Vision Royale. Gouvernance des ressources naturelles, protection de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *