Accueil / Actualités / La fièvre aphteuse au Maghreb inquiète l’ONSSA
image_not_found

La fièvre aphteuse au Maghreb inquiète l’ONSSA

Rabat, le 12/03/2015

L’ONSSA renforce les mesures préventives suite à la réapparition de la fièvre aphteuse en Algérie

Suite à la déclaration récente de la fièvre aphteuse en Algérie le 10 mars 2015, l’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) informe l’opinion publique qu’à ce jour, aucun cas de cette maladie n’a été détecté sur le territoire national.

Aussi et afin de faire face au risque éventuel d’introduction de cette maladie sur le territoire national, l’ONSSA a pris les dispositions préventives nécessaires pour protéger le cheptel national contre cette maladie, à savoir :

  • le renforcement de la vigilance au niveau national, notamment au niveau des zones frontalières ;
  • Interdiction de l’importation d’animaux, de produits animaux et d’origine animale et des aliments pour animaux à partir de ce pays ;
  • l’information des autorités locales des provinces limitrophes pour renforcer le contrôle aux frontières des introductions illicites d’animaux et de leurs produits ;
  • l’accélération de l’exécution de la campagne de rappel de la vaccination du cheptel bovin national contre la fièvre aphteuse qui a débuté le 16/02/2015.

La cellule de veille sanitaire mise en place par l’ONSSA depuis la première apparition de cette maladie dans les deux pays du Maghreb (Tunisie et Algérie) en 2014, suit de près la situation sanitaire du cheptel dans la région du Maghreb et au niveau national.

Il est à préciser que suite à l’apparition de la fièvre aphteuse en Algérie et en Tunisie en 2014, le Maroc a pris une série de mesures préventives pour prémunir son cheptel contre cette maladie, dont notamment la première campagne de vaccination généralisée des bovins qui a été réalisée entre août et novembre 2014 et qui a permis d’immuniser la presque totalité du cheptel bovin national.

La fièvre aphteuse est une maladie contagieuse, non transmissible à l’Homme, causée par un virus qui atteint plusieurs espèces animales dont notamment les bovins.

A ce jour, l’ONSSA tient à rassurer que l’état sanitaire du cheptel national est bon.

L’ONSSA est un établissement public crée par la loi n° 25-08 et doté de la personnalité morale et de l’autonomie financière, il exerce pour le compte de l’Etat les attributions relatives à la protection de la santé du consommateur et à la préservation de la santé des animaux et des végétaux.

www.onssa.gov.ma

ONSSA

Regardez aussi

Maroc : Le potentiel de la figue de barbarie et de son huile dévoilé

Maroc : Le potentiel de la figue de barbarie et de son huile dévoilé

L’huile de graines de figue de barbarie vaut 1000 dollars le litre sur les marchés …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *