Accueil / Actualités / Actu Maroc / Les investissements sur la culture des myrtilles augmentent
Les investissements sur la culture des myrtilles augmentent
Les investissements sur la culture des myrtilles augmentent.

Les investissements sur la culture des myrtilles augmentent

Les investissements dans la culture des myrtilles se sont accrus au Maroc, ces dernières années.

La superficie réservée à la culture des myrtilles a augmenté, de même que les investissements. Ceci a ainsi, stimulé les exportations vers l’Europe, où le Maroc envoie 98% du total des exportations de ces baies.

“Le climat et le sol marocains sont idéaux pour la culture de toutes sortes de fruits et légumes, qu’il s’agisse d’agrumes, de fruits rouges ou de patates douces. L’État marocain promeut également l’agriculture“, a indiqué le directeur général de la filiale européenne d’une entreprise fruitière, à Freshplaza.

Selon ce dernier, ces conditions uniques contribuent de manière significative à la haute qualité des baies marocaines. «Techniquement, le Maroc et l’Espagne se ressemblent à peu près, la différence réside avant tout dans la baisse des coûts de production». En effet, les myrtilles marocaines ont une qualité élevée.

Lire aussi : Le Maroc attire les entreprises latino-américaines de petits fruits

Le producteur voit ainsi un grand potentiel de croissance pour le secteur des baies dans ce pays d’Afrique du Nord. “Beaucoup est investi dans la culture des myrtilles. Je suis donc certain que le Maroc sera en mesure de couvrir une grande partie de la demande européenne dans environ cinq ans.”

Selon une autre entreprise, le Maroc et la Chine sont les moteurs de la croissance en 2021 en termes d’expansion de la superficie en baies.

Regardez aussi

FAO pénurie eau touchant 3 milliards de personnes défi mondial

FAO: la pénurie d’eau touchant 3 milliards de personnes est un défi mondial

Plus de 3,2 milliards de personnes vivent dans des régions affectées par de fortes pénuries …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *