Accueil / Actualités / Actu internationales / Hausse de l’indice des prix alimentaires des huiles, des céréales et du sucre
Hausse indice des prix alimentaires des huiles, des céréales et du sucre
Hausse de l'indice des prix alimentaires des huiles, des céréales et du sucre.

Hausse de l’indice des prix alimentaires des huiles, des céréales et du sucre

Forte hausse de l’indice des prix alimentaires des huiles, des céréales et du sucre.

Les prix mondiaux des denrées alimentaires ont fortement augmenté en novembre pour atteindre leur plus haut niveau en près de six ans, selon un rapport de référence des Nations-Unies publié hier. L’Indice FAO des prix des denrées alimentaires a enregistré une moyenne de 105,0 points au cours du mois, soit 3,9% de plus qu’en octobre et 6,5% au-dessus de sa valeur un an plus tôt.

L’augmentation mensuelle a été la plus forte depuis juillet 2012 et a placé l’indice à son plus haut niveau depuis décembre 2014, selon l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). L’Indice FAO des prix des produits alimentaires suit les prix internationaux des produits alimentaires les plus échangés au monde. Tous ses indices ont augmenté en novembre.

Lire aussi : Maroc : l’indice des prix à la consommation en hausse de 1,3%

L’indice FAO des prix de l’huile végétale a augmenté de 14,5% au cours des mois, sous l’effet de la poursuite de la hausse des prix de l’huile de palme liée à une forte contraction des stocks mondiaux.

L’Indice FAO des prix des céréales a augmenté de 2,5% par rapport à octobre et a dépassé en moyenne de 19,9% la valeur de novembre 2019. Les prix du blé à l’exportation ont augmenté en conséquence de la détérioration des perspectives de la récolte en Argentine, ainsi que des prix du maïs, en raison des anticipations de baisse de la production aux États-Unis d’Amérique et en Ukraine, ainsi que des achats importants en Chine. Les prix internationaux du riz sont restés stables au cours du mois.

L’indice FAO des prix du sucre a augmenté de 3,3% par rapport au mois dernier en raison des attentes croissantes d’un déficit de la production mondiale au cours de la prochaine campagne de commercialisation, car les perspectives pour les cultures en Fédération de Russie, en Thaïlande et dans l’Union européenne ont empiré en raison de conditions météorologiques défavorables.

L’Indice FAO des prix des produits laitiers a augmenté de 0,9%, se rapprochant du niveau le plus élevé en 18 mois, en grande partie en raison de la hausse des prix du beurre et du fromage et augmentation soudaine des ventes au détail en Europe dans une période de baisse saisonnière de la production laitière dans la région.

Par ailleurs, l’Indice FAO des prix de la viande a augmenté de 0,9% par rapport à octobre, bien qu’il soit encore 13,7% inférieur à sa valeur d’il y a un an. Les prix du bœuf, du mouton et du porc ont augmenté, tandis que ceux de la viande de volaille ont diminué.

Regardez aussi

En 2020, la production mondiale de viande de volaille a augmenté de 1,3%

En 2020, la production mondiale de viande de volaille a augmenté de 1,3%

En 2020, la production mondiale de viande de volaille a augmenté de 1,3%. La production …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *