Accueil / Actualités / Actu internationales / Hydroponique: des pierres volcaniques pour produire des fruits et légumes?
Hydroponique: les pierres volcaniques servent à produire des fruits et légumes
Hydroponique: les pierres volcaniques servent à produire des fruits et légumes.

Hydroponique: des pierres volcaniques pour produire des fruits et légumes?

Des producteurs utilisent des pierres volcaniques pour produire des fruits et légumes en hydroponique.

Des ingénieurs agronomes argentins, pratiquant la culture hydroponique ou hors-sol,  ont réussi à produire des fruits et légumes dont des fraises, des tomates cerises, des poivrons, en utilisant un substrat assez insolite : des pierres volcaniques. 

« Le plus courant quand on parle d’hydroponie, c’est le système NFT de flux laminaire, les tuyaux où l’eau circule. Mais toutes les cultures ne peuvent pas être cultivées avec ce type de système. Certaines, comme les poivrons, se portent mieux avec un substrat qui offre une sorte de support. La NFT se concentre davantage sur la production de légumes à feuilles, tels que la laitue, les épinards, la roquette, les blettes », a déclaré l’un des ingénieurs à Agrofy News.

« Actuellement, 90% du développement de la culture hydroponique avec substrat est fait avec de la fibre de coco ou de la tourbe, qui proviennent du Sri Lanka ou de la Hollande ». Ainsi, suivant les nouvelles tendances mondiales en matière de production hydroponique, les deux ingénieurs agronomes ont commencé à étudier comment produire sur des substrats contenant des éléments plus respectueux de l’environnement, dans la même région où l’activité agricole est développée, à savoir Neuquén.

Lire aussi : Maroc : l’agriculture urbaine, une solution durable pour les villes

Après avoir essayé différents types de sable, de calcaire, d’argile, beaucoup de matériaux de la région, ils ont finalement opté pour la pouzzolane : une ressource inépuisable. Après des années de recherches et de tests, ils ont constaté qu’ils pouvaient produire des légumes et des fruits sur un substrat inorganique de pierre pouzzolane, un matériau volcanique.

« Ce sont des roches amorphes de différents silicates d’oxyde, de fer, d’aluminium et de zinc. Elles sont communément appelées scories volcaniques. Nous travaillons sur ce type de matériau depuis 7 ans », a déclaré la même source.

Grâce à ce système, les deux producteurs arrivent à avoir une productivité bien supérieure à celle d’une culture traditionnelle. « Nous produisons environ 25 kilos de tomates par mètre carré, 16 kilos de poivrons par mètre carré et 1 300 kilos de fraises par plante ». Des résultats qui montrent, selon eux, l’efficacité de leur méthode.

Regardez aussi

Les ventes de produits bio explosent aux États-Unis

La Tunisie élue pour abriter le prochain congrès mondial de l’agriculture biologique en 2024

La Tunisie abritera le prochain congrès mondial de l’agriculture biologique en 2024. Le congrès mondial …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *