Accueil / Actualités / Actu internationales / Gestion des sols agricoles à l’échelle nationale et internationale
Gestion des sols agricoles à l’échelle nationale et internationale
Gestion des sols agricoles à l’échelle nationale et internationale

Gestion des sols agricoles à l’échelle nationale et internationale

Gestion des sols agricoles à l’échelle nationale et retour d’expériences à l’International

Depuis l’année 2015, la FAO a désigné le 5 Décembre de chaque année comme Journée Mondiale du Sol pour attirer l’attention sur l’importance d’un sol en bonne santé et préconiser la gestion durable des ressources en sol. Consciente du rôle que requiert le sol dans l’équilibre du monde naturel et humain, l’Assemblée Générale des Nations Unies a déclaré l’année 2015 « Année Internationale des Sols », et pour élargir la prise de conscience de l’importance de la préservation des sols l’Union Internationale des Sciences du Sol a déclaré la décade 2015-2024 « Décade Internationale des Sols ».

Ainsi, en marge de la célébration de cette Journée, l’INRA a organisé le 13 décembre 2019, un Séminaire sur la « Gestion des Sols Agricoles à l’échelle Nationale et Retour d’Expériences à l’International ».

Selon Dr El Haj El Maadoudi, Chef du Centre Régional de la Recherche Agronomique de Rabat, ce séminaire se veut une plateforme où ont été présentés les acquis et les challenges en matière de la gestion des sols agricoles au Maroc, ainsi que le retour d’expériences à l’échelle internationale et les multiples opportunités de collaboration Sud-Sud sur les sols, notamment avec les pays africains et ceux des Caraïbes.

Le pari de ce séminaire sur le sol marocain

Les sols, au Maroc et comme dans le monde, constituent une ressource naturelle vitale pour la vie sur terre. Pour simple rappel, la durée de la genèse des sols s’estime à des millions d’années alors que leur dégradation est ne nécessite que l’étendue d’une simple génération.

En effet, conscient de cette donne, le Maroc a fait de l’adaptation aux changements climatiques, à la sécurité alimentaire et à la défense et préservation de la biodiversité un défi national et lui a accordé un grand intérêt par la valorisation des ressources naturelles et tout particulièrement les sols. Pour ce faire, l’Institut National de la Recherche Agronomique a mobilisé des équipes de recherche pluridisciplinaires consacrées aux sciences du sol, a développé des programmes de recherche et intégré le partenariat national, bilatéral et international au centre de ses préoccupations. Ce séminaire vient élucider les retours d’expériences de ces partenariats et ouvrir la discussion sur les futures opportunités de collaboration.

Ainsi, des experts relevant de structures en relation avec la gestion de ces derniers au Maroc, en Afrique, aux Caraïbes et à la FAO-GSP (Partenariat Mondial sur les Sol) ont animé et modéré ce séminaire . Il y a eu 3 panels.

  • Le Partenariat Mondial sur les Sols (GSP) de la FAO avec un focus sur le code de conduite et de gestion de fertilisants proposé par la FAO,
  • Les expériences de collaboration pour l’étude de la fertilité des sols en Afrique et aux Caraïbes et,
  • Les sols agricoles du Maroc et les acquis et opportunités de recherche et développement à l’échelle nationale.

Regardez aussi

Maroc : Le potentiel de la figue de barbarie et de son huile dévoilé

Maroc : Le potentiel de la figue de barbarie et de son huile dévoilé

L’huile de graines de figue de barbarie vaut 1000 dollars le litre sur les marchés …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *