Accueil / Actualités / Actu internationales / Le savoir faire des experts marocains au profit des agriculteurs tchadiens
Agriculture: savoir-faire des experts marocains au profit du Tchad
Le savoir-faire des experts marocains au profit des agriculteurs tchadiens

Le savoir faire des experts marocains au profit des agriculteurs tchadiens

Le savoir-faire des experts marocains au profit des agriculteurs tchadiens

Inscrite dans le cadre de la politique initiée par le Roi Mohamed VI, une visite des experts agricoles marocains s’est tenue au Tchad. Issus du ministère de l’Agriculture, ces experts ont mis à profit leur savoir-faire auprès de leurs collègues tchadiens.

En effet, ils ont lancé récemment des travaux dans le domaine de l’agriculture. Ces derniers sont destinés, bien évidemment, à permettre au Tchad de réaliser des progrès importants. Et ce, dans le domaine du développement durable et de la lutte contre la pauvreté.

Ainsi, les experts aideront leurs collègues tchadiens à exploiter judicieusement 39 millions d’hectares de terres arables (30% du territoire). De plus, ils contribueront à l’exploitation de 5,6 millions d’hectares de terres irrigables et 2,2 millions d’hectares de terres cultivées. Le potentiel du Tchad peut lui permettre, en conséquence, d’amorcer son développement socio-économique à travers l’immense richesse de l’agriculture. Dès lors, les experts des deux pays feront des études concrètes dans différents domaines. Ceci contribuera à élaborer une vision et décliner des actions à même de concrétiser les objectifs du Tchad. En effet, ces derniers rentre le cadre du PND et de la vision 2030 « Le Tchad que nous voulons ».

Par conséquent, un programme de coopération (en vue) se basera sur deux fondements à savoir la consolidation du cadre juridique régissant la coopération dans le domaine de l’agriculture par la finalisation de projets d’accords de coopération entre les deux pays et l’élaboration d’un plan d’action opérationnel pour la période 2020-2021, à travers la définition des aspects de la coopération dans le domaine de l’agriculture, la formulation des résultats attendus, la désignation de l’entité responsable des deux parties et la fixation des délais d’exécution.

Regardez aussi

Souss-Massa-Sensibilisation-de-plus-de-6000-agriculteurs-au-Covid-19

Le Portugal recherche une main d’œuvre marocaine pour l’agriculture

Le Portugal envisagerait de faire venir des travailleurs marocains pour le secteur de l’agriculture. Après …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *