Accueil / Actualités / Actu internationales / Les figues de Barbarie pourraient être la nourriture du futur
Les figues de Barbarie pourraient être la nourriture du futur
Les figues de Barbarie pourraient être la nourriture du futur.

Les figues de Barbarie pourraient être la nourriture du futur

Les figues de Barbarie pourraient être la nourriture du futur, en raison de leur résistance.

Les figues de Barbarie font sensation en raison de leur capacité à s’adapter et à prospérer dans des conditions extrêmes. Alors que le changement climatique continue de faire rage, la figue de barbarie a été qualifiée d ‘«or vert» et de «nourriture du futur». De plus, elle peut aider à lutter contre le changement climatique en absorbant du carbone.

Tout cela représente de nouvelles opportunités pour la plante cultivée depuis plus d’un millénaire. Originaire du Mexique, le nopal ( Opuntia Spp ) s’est depuis propagé dans les zones arides du monde entier.

Selon news.globallandscapesforum.org, la capacité du produit agricole à survivre à une chaleur extrême avec peu d’eau est prometteuse pour les petits et grands producteurs, car le monde devrait connaître des sécheresses prolongées, moins de précipitations et une croissance démographique dans les années à venir.

Lire aussi : Maroc : Le potentiel de la figue de barbarie et de son huile dévoilé

Il y a déjà des pays dans le monde, du Brésil à l’Inde en passant par Israël, qui ont commencé à récolter des figues de Barbarie. En Afrique, où les zones arides couvrent environ les deux tiers du continent, les figues de Barbarie ont également trouvé une niche, la productivité de nombreuses zones agricoles ayant diminué.

Au Maroc, ce fruit connu sous les appellations « handya » ou « zaâboul » ou « karmouss » joue un rôle important dans la lutte contre l’érosion et la désertification, bien qu’étant sous la menace de la cochenille du cactus. Les vendeurs marocains proposent les fruits à déguster sur place, de juillet à septembre.

D’autre part, les agriculteurs éthiopiens produisent de la confiture de figue de Barbarie, principalement vendue en Italie. En outre, l’Afrique du Sud explore des moyens d’augmenter sa production. Et dans le sud de Madagascar, les fruits sont fournis aux communautés au bord de la famine, ce qui témoigne de leur importance et de leur potentiel en tant que nourriture du futur.

Regardez aussi

agriculture-maroc

Innovation agricole : l’expérience marocaine mise en avant

Innovation agricole: l’expérience marocaine mise en avant à Rome. L’expérience marocaine en matière d’innovation agricole …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *