Accueil / Actualités / Actu internationales / Exportations de tomates : le Mexique se prépare à un nouveau record
Exportations de tomates le Mexique se prépare à un nouveau record
Exportations de tomates : le Mexique se prépare à un nouveau record.

Exportations de tomates : le Mexique se prépare à un nouveau record

Le Mexique pourrait atteindre un nouveau record d’exportations de tomates en 2021.

Le Mexique, premier exportateur mondial de tomates, se prépare à un nouveau record, après avoir enregistré, en 2020, une hausse de 9,5% du volume expédié avec plus de 579.000 tonnes pour une valeur de 2 609 millions de dollars.

Selon les données du département américain de l’Agriculture rapportées par Freshplaza, de janvier à mars 2021, les exportations mexicaines de tomates (pratiquement toutes destinées au marché américain) ont totalisé 829 millions de dollars, enregistrant une hausse de 5,1 % en glissement annuel.

Les tomates sont le produit agricole le plus exporté par le Mexique, avec une croissance constante ces dernières années. De plus, la réouverture de l’industrie de la restauration et de l’hôtellerie aux États-Unis et au Mexique, la certitude offerte aux producteurs par l’accord de suspension des tomates entre les États-Unis et le Mexique, récemment renégocié, et les prix à l’exportation ont encouragé la plantation de tomates dans le pays.

Lire aussi : Le Maroc prévoit une campagne d’exportation agricole réussie

L’USDA estime que les exportations de tomates mexicaines pour la saison 2021-2022 (octobre-septembre) totaliseraient 1,83 million de tonnes, soit 2 % de plus que lors de la saison précédente, en raison de la demande américaine continue et de l’offre américaine abondante.

Le département américain de l’agriculture prévoit également que la production de tomates dans le pays se redressera légèrement par rapport à l’année dernière, grâce à des conditions météorologiques plus stables et à des niveaux de précipitations suffisants dans le Sinaloa, la principale entité productrice du Mexique. Cependant, la sécheresse qui sévit actuellement dans tout le pays fait planer une certaine incertitude sur les niveaux de production finaux.

Regardez aussi

Maroc : plus de 600.000 ha sont désormais irrigués au goutte à goutte

Covid-19 : Malgré la crise sanitaire, l’économie marocaine résiste

Covid-19: L’économie marocaine, une résilience à toute épreuve malgré une crise sanitaire sans précédent. Le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *