Accueil / Actualités / Actu internationales / L’Espagne a augmenté ses importations de légumes et fruits du Maroc
Espagne a augmenté ses importations de légumes et fruits du Maroc
L'Espagne a augmenté ses importations de légumes et fruits du Maroc.

L’Espagne a augmenté ses importations de légumes et fruits du Maroc

Les importations espagnoles de légumes et de fruits en provenance du Maroc ont augmenté.

Les importations espagnoles de fruits et légumes marocains ont considérablement augmenté au cours de la période allant du 1er janvier au 30 septembre. L’Espagne a acheté un total de 428.640 tonnes de fruits et légumes au Maroc, soit une augmentation de 18,73 pour cent par rapport à la même période de l’année précédente.

Les services statistiques espagnols Estacom ont estimé que la croissance des importations d’avocats du Maroc par l’Espagne était de 193,11%. Celle-ci a atteint 93,45% pour les mandarines, 73,86% pour les oranges et 65,43% pour les pastèques, au cours des neuf premiers mois de l’année en cours par rapport à la même période l’année dernière.

Les importations de l’Espagne en provenance du Maroc ont augmenté de 32,08 pour cent pour les concombres et les importations de tomates de 28,97 pour cent, par rapport à la même période de l’année précédente.

Lire aussi : Espagne : Plus de 79% des pastèques achetées proviennent du Maroc

Le produit agricole le plus acheté a été la pastèque, avec plus de 88.600 tonnes entre janvier et septembre. Le deuxième produit agricole en termes de volume importé est le haricot, dont l’Espagne a acheté 58,02 millions de kilogrammes, et les tomates occupent la troisième place dans le classement des fruits et légumes importés du Maroc par l’Espagne. De janvier à septembre, les importations de tomates ont atteint 52,95 millions de kilogrammes, puis le poivron est arrivé quatrième avec 47,14 millions de kilogrammes, et les oranges sont apparues à la cinquième place avec 44,33 millions de kilogrammes.

Les chiffres publiés par le bureau de change avaient précédemment révélé que les importations et les exportations du Maroc avaient diminué au cours des quatre premiers mois de l’année en cours, ce qui avait contribué à atténuer légèrement le déficit commercial.

Regardez aussi

Le développement durable comme priorité du Maroc

Le développement durable comme priorité du Maroc

La dimension environnementale au cœur de la Vision Royale. Gouvernance des ressources naturelles, protection de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *