Accueil / Actualités / Cultures / Enquête au Marché de gros de fruits et légumes de Casablanca
image_not_found

Enquête au Marché de gros de fruits et légumes de Casablanca

Des pratiques illégales au marché de gros de fruits et légumes de Casablanca.

Le Maire de la capitale économique vient d’ordonner une enquête sur l’utilisation de gaz et de carbone qui ont pour objectif de faire mûrir plus vite les fruits et légumes présentés au marché de gros de la ville.

Un processus illégal – Un premier défi pour le Maire de Casablanca

Le Maire de Casablanca, Abdelaziz El Omari dénonce ainsi les syndicalistes de dizaines de grands locaux commerciaux qui usent de cette pratique, il vient de demander l’instruction d’une enquête.

Afin de faire mûrir plus rapidement des pommes, des bananes, des raisins, ceux-ci sont parfois mis dans des fours qui utilisent du gaz et du carbone, ce qui représente donc pour le consommateur un grand danger. Ces aliments mûris artificiellement sont présents sur le marché national, pas seulement au marché de gros de Casablanca, et les prix sont généralement très avantageux.  Ce processus de mûrissement n’est pas conforme à la loi et il reste surtout très dangereux pour la santé des consommateurs, les aliments n’ont aucune valeur nutritive et ils peuvent être porteurs de maladies.

Une enquête est en cours, et une plainte a été déposée auprès du procureur général du roi. Abdelaziz El Omari le Maire de Casablanca souhaite élucider cette affaire et faire valoir également les 200 milliards de recettes non déclarées, un grand défi lancé pour ce tout nouveau Maire.

Regardez aussi

Les-dernières-pluies-remontent-le-moral-des-agriculteurs-marocains

Les dernières pluies remontent le moral des agriculteurs marocains

Les dernières pluies qui sont tombées dans certaines régions du Maroc ont réconforté les agriculteurs. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *