Accueil / Actualités / Actu internationales / L’Égypte renforce sa coopération agricole avec d’autres pays africains
L'Égypte renforce sa coopération agricole avec d'autres pays africains
L'Égypte renforce sa coopération agricole avec d'autres pays africains.

L’Égypte renforce sa coopération agricole avec d’autres pays africains

L’Égypte renforce sa coopération agricole avec d’autres pays africains.

Le ministre égyptien de l’Agriculture a indiqué que le secteur agricole égyptien avait intensifié sa coopération agricole avec les pays africains, élargissant les projets agricoles conjoints avec les pays du continent pour contribuer aux programmes de développement durable en Afrique.

L’Égypte a développé des projets de ce type dans des pays tels que l’Ouganda, la Zambie, le Congo, le Togo, le Mali, le Niger et la Tanzanie, où ils sont déjà en activité, tandis que d’autres exploitations agricoles productives sont mises en œuvre en Algérie et en Érythrée, a déclaré le ministre, selon Freshplaza. En outre, il est prévu de mettre en place de nouveaux projets au Malawi, au Zimbabwe et au Soudan du Sud.

Lire aussi : Le Nigeria augmente, grâce au Maroc, sa production d’engrais de 300%

L’objectif de ces fermes binationales est de promouvoir la plantation de légumes et d’autres cultures dédiées à l’alimentation et à la consommation humaine, ainsi que d’obtenir du fourrage, a élargi le ministre égyptien de l’Agriculture.

De plus, a-t-il ajouté, ces sites cherchent à devenir une sorte de laboratoire pour mener des recherches conjointes dans ce domaine, afin de soutenir le développement économique des nations d’Afrique, un continent frappé par des fléaux tels que la malnutrition et la sécheresse.

Regardez aussi

États-Unis : le flétrissement bactérien fait des ravages au niveau des cultures

États-Unis : le flétrissement bactérien fait des ravages au niveau des cultures

Le flétrissement bactérien méridional cause des problèmes aux légumes. C’est la panique aux États-Unis. Le …

Un commentaire

  1. Que l’Egypte commence par arrêter d’emmerder l’Ethiopie et tout ira bien. Mais s’il continu sur sa lancée…ça ne va rien donner de bon, et ce n’est pas ses investissements agricoles qui y changeront quelque chose.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *