Accueil / Actualités / Actu internationales / L’eau recyclée s’avère bénéfique pour les tomates de serre
eau recyclée pour les tomates de serre
L'eau recyclée s'avère fructueuse pour les tomates de serre.

L’eau recyclée s’avère bénéfique pour les tomates de serre

L’eau usée recyclée s’avère fructueuse pour les tomates de serre en Australie.

Aujourd’hui, de nouvelles recherches de l’Université d’Australie du Sud montrent que la qualité de l’eau et les systèmes d’irrigation déficitaires ont chacun des effets significatifs sur le développement des cultures, le rendement et la productivité de l’eau – les eaux usées recyclées obtenant les meilleurs résultats globaux. 

En testant différentes sources d’eau sur des tomates cultivées en serre, les eaux usées recyclées ont, selon Hortidaily, surpassé à la fois les eaux souterraines et un mélange d’eau de 50% d’eaux souterraines et de 50% d’eaux usées recyclées.

Les chercheurs ont également confirmé que les producteurs utilisant des stratégies d’irrigation déficitaire (irrigation qui limite l’arrosage de manière contrôlée) fonctionnent le mieux à 80% de leur capacité, garantissant une efficacité maximale de l’eau tout en maintenant d’excellents niveaux de croissance et de rendement des cultures.

Le chercheur principal et candidat au doctorat à l’UniSA, Jeet Chand, affirme que les résultats fourniront aux agriculteurs des informations précieuses pour une gestion agricole productive, rentable et durable.

Lire aussi : Maroc : Comment l’agriculture peut s’adapter face à la rareté de l’eau ?

«L’eau est une denrée extrêmement précieuse dans les régions agricoles sèches et arides, ce qui rend les stratégies d’irrigation efficaces et les sources d’eau alternatives essentielles pour la production agricole», dit Chand.

«L’irrigation déficitaire est une stratégie couramment utilisée par les agriculteurs pour minimiser l’utilisation de l’eau tout en maximisant la productivité des cultures, mais trouver l’équilibre le plus efficace pour les produits cultivés en serre peut être délicat. Ainsi, les eaux recyclées offrent une bonne perspective dans la culture des tomates.

 

Regardez aussi

Béni Mellal-Khénifra : les dernières pluies réconfortent les agriculteurs

Béni Mellal-Khénifra : les dernières pluies réconfortent les agriculteurs

Les dernières pluies réconfortent les agriculteurs de la région de Béni Mellal-Khénifra. Les récentes pluies …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *