Accueil / Actualités / Actu internationales / Coopération Maroc-Chine : Des opportunités agricoles prometteuses en vue
Coopération Maroc-Chine : Des opportunités agricoles prometteuses en vue
Coopération Maroc-Chine : Des opportunités agricoles prometteuses en vue

Coopération Maroc-Chine : Des opportunités agricoles prometteuses en vue

Coopération Maroc-Chine : Des opportunités agricoles prometteuses en vue

Le Maroc dispose de nombreuses opportunités d’investissement prometteuses dans le domaine de l’agriculture et de l’agroalimentaire. Fort de ce constat, le Royaume a exposé ses atouts agricoles à Pékin-Chine, devant un grand nombre d’hommes d’affaires et professionnels du secteur chinois. 

Ainsi, en marge de cette réunion organisée au siège du Centre de coopération économique avec l’étranger, relevant du ministère chinois de l’agriculture et des affaires rurales, le Maroc a su rayonner avec ses connaissances et investissements agricoles. La rencontre a réuni des représentants de plus de 60 entreprises chinoises spécialisées dans les domaines de l’agriculture, de l’industrie alimentaire, de l’exportation, de la logistique, des équipements agricoles et des technologies d’irrigation, outre un représentant du groupe “China Road and Bridge Corporation” (CRBC), un des principaux partenaires du projet “Cité Mohammed VI Tanger Tech”.

Lire aussi : Le Maroc consolide ses relations agricoles avec les Pays-Bas

Le secrétaire général de l’AMDIE, Zouhair Triqui, a mis en avant les importantes potentialités dont jouit le Royaume. En effet, ce dernier dispose d’un réel potentiel en matière de climat d’affaires et d’investissement dans le domaine agricole et de l’industrie alimentaire. Et ce, si on tient compte de la place de choix qu’occupe le secteur dans l’économie nationale et des ambitieuses stratégies initiées. Parmi celles-ci on peut citer notamment les plans “Maroc Vert”, “Halieutis” et “le plan d’accélération industrielle”…

Il est important de souligner que l’agriculture occupe une place de choix dans l’économie du Maroc. En effet, le secteur agricole représente 19% du produit intérieur brut, emploie 40% de la main-d’œuvre active. Egalement, elle joue un rôle essentiel dans la préservation des équilibres économiques du pays, étant donné que près de 80% des revenus en milieu rural dépendent de l’agriculture, a précisé M. Triqui. Ainsi, il a ajouté que ce secteur répond aussi bien aux besoins du marché national que ceux des marchés étrangers.

Regardez aussi

Loukkos : des mesures pour étendre la superficie des cultures sucrières

Loukkos : des mesures pour étendre la superficie des cultures sucrières

La DRA envisage d’augmenter la superficie réservée aux cultures sucrières dans le bassin de Loukkos. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *