Accueil / Actualités / Actu internationales / Un projet de contrebande de noix de 175 millions de dollars révélé en Chine
Un projet de contrebande de noix de 175 millions de dollars révélé en Chine
Un projet de contrebande de noix de 175 millions de dollars a été révélé en Chine.

Un projet de contrebande de noix de 175 millions de dollars révélé en Chine

La Chine a mis fin à un projet de contrebande de noix d’une valeur de 175 millions de dollars.

Le 29 juillet 2020, à Nanjing, en Chine, les douaniers ont découvert un programme américain de contrebande de noix de 175 millions de dollars. Au total, les autorités ont arrêté 32 suspects et saisi environ 5.000 tonnes de noix de contrebande d’une valeur de 21,5 millions de dollars.

Une enquête ultérieure a révélé que le groupe criminel avait contourné les droits de protection imposés aux noix américaines depuis décembre 2018, selon Produce Report. Celui-ci a utilisé une société offshore et une entreprise locale pour falsifier le commerce et créer de fausses déclarations pour les marchandises et produits agricoles livrés.

Lire aussi : Noix : Le Maroc dans le top 20 des principaux pays producteurs

Le groupe est également soupçonné d’avoir triché en déclarant des noix non transformées comme grillées. Selon les données préliminaires, d’après le schéma mis en place par le groupe, 175 millions de dollars de fruits secs ont été importés dans le pays, ce qui correspond à des droits d’importation de 92 millions de dollars.

Il ne s’agit pas du premier cas d’ouverture de systèmes de contrebande pour la fourniture de fruits à coque en Chine. L’année dernière, une organisation anti-contrebande de Jiangmen, dans la province du Guangdong, a arrêté un autre groupe criminel qui était responsable de l’importation de 80.300 tonnes du même produit agricole, d’une valeur de 536 millions de dollars.

Pour rappel, en 2019, la Chine a importé 960 mille tonnes de fruits secs et de noix (pistaches, les noix de cajou et les amandes…) pour une valeur de 1,12 milliard de dollars. Les principaux fournisseurs de la RPC restent les États-Unis, l’Australie et l’Afrique du Sud.

Regardez aussi

Tunisie : la tache noire des agrumes menace la production

Tunisie : la tache noire des agrumes menace la production

Des chercheurs tunisiens ont découvert des symptômes de la tache noire des agrumes sur des …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *