Accueil / Actualités / Actu internationales / Un composé végétal pourrait réduire les lésions rénales liées au diabète
Un composé végétal pourrait réduire les lésions rénales liées au diabète
Un composé végétal pourrait réduire les lésions rénales liées au diabète.

Un composé végétal pourrait réduire les lésions rénales liées au diabète

Un composé végétal pourrait réduire les lésions rénales liées au diabète, selon une étude.

Une nouvelle recherche menée suggère qu’un composé qui donne à certains légumes crucifères leur goût piquant pourrait aider à inverser les problèmes rénaux associés au diabète.

Les experts estiment qu’environ 25% des personnes atteintes de diabète développeront éventuellement une néphropathie diabétique, une perte graduelle de la fonction rénale nécessitant éventuellement une dialyse, nous rapporte medicalxpress. Celle-ci est l’une des principales causes de maladie rénale chronique aux États-Unis et est également associée à un risque élevé de maladie cardiaque. Il n’y a pas de remède pour le moment.

Pour la nouvelle étude, les chercheurs ont évalué les effets de l’isothiocyanate de phénéthyle (PEITC) chez des rats atteints de néphropathie diabétique. Le PEITC se trouve dans plusieurs types de produits agricoles notamment les légumes, mais est plus concentré dans le cresson.

Lire aussi : Les plantes aromatiques et médicinales : Une filière en pleine expansion au Maroc

« Notre étude fournit, pour la première fois, la preuve que le PEITC pourrait être efficace en tant qu’agent naturel pour inverser les graves lésions rénales chez les personnes atteintes de diabète », a déclaré l’auteur principal de l’étude Mohamed El-Sherbiny, Ph.D., chercheur postdoctoral à Université AlMaarefa de Riyad, Arabie Saoudite.

Des études antérieures ont suggéré que le sulforaphane, un composé apparenté dans les légumes crucifères (choux pommés, choux de Bruxelles, brocoli, le chou-fleur, le radis et le navet, cresson, roquette, les feuilles de moutarde…) aide également à réduire les lésions rénales associées au diabète. La nouvelle étude renforce les preuves que manger plus de légumes contenant ces composés pourrait aider les personnes atteintes de diabète à éviter les problèmes rénaux.

« Le PEITC semble gérer l’une des complications diabétiques les plus graves et les plus douloureuses. Heureusement, le PEITC est naturellement présent dans de nombreuses sources alimentaires, notamment le cresson, le brocoli, les navets et le radis », a déclaré El-Sherbiny.

D’autres études seront nécessaires pour confirmer les résultats et comprendre comment les résultats pourraient se traduire par de nouveaux traitements ou des recommandations diététiques pour les personnes atteintes de diabète.

Regardez aussi

Maroc : les dernières pluies sont une aubaine pour les cultures sous serre

Canada: un projet TV encourage les enfants à découvrir l’agriculture

Au Canada un Show télévisuel pour éduquer les enfants sur la culture en serre et …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *