Accueil / Actualités / Compensation pour la vente de lait à perte en Espagne…
Compensation pour la vente de lait à perte en Espagne...

Compensation pour la vente de lait à perte en Espagne…

Une indemnité de compensation pour les exploitations agricoles espagnoles qui vendent leur lait à perte, soit une aide de 300 euros par vache, pourra être accordée, c’est ce qu’a annoncé la ministre de l’agriculture en Espagne.

Isabel García Tejerina, ministre de l’agriculture en espagne a annoncé samedi à Madrid que pour les agriculteurs qui produisent et vendent à perte du lait, une aide de 300 euros par vache sera accordée. De nombreuses exploitations agricoles en Espagne, vendent leur lait en dessous du seuil rentable soit, à un prix bien inférieur au coût de production. D’ailleurs et récemment, des manifestations des producteurs de lait avaient eu lieu pour réclamer un prix minimum.
Ce sont entre 2500 et 3000 fermes qui sont concernées.

En Espagne, les prix de vente de lait sont parfois très bas et certaines exploitations le vendent entre 22 à 23 centimes d’euros le litre. Aussi les producteurs se sont tournés vers le gouvernement pour obtenir un accord identique à celui qui a été récemment fait aux producteurs en France, à savoir un prix minimum du litre à 34 centimes, ce que dément d’ailleurs la ministre en Espagne rappelant que ni la France, ni l’Espagne ne peuvent fixer des prix au regard des normes communautaires.

L’accord en France concernait donc les producteurs, les industriels et les distributeurs, alors que les laiteries étaient bloquées par les éleveurs.

La ministre espagnole vise donc à établir de nouvelles mesures qui seront possibles et elle rencontrera prochainement ses homologues français, italien et portugais sur le même thème.

Le 7 septembre prochain aura lieu le conseil extraordinaire des ministres de l’Agriculture de l’Union européenne.

Regardez aussi

Les pluies récentes redonnent de l'espoir aux agriculteurs marocains

Les récentes pluies redonnent de l’espoir aux agriculteurs marocains

Bien qu’insuffisantes, les pluies récentes ont redonné de l’espoir aux agriculteurs marocains. Les premières pluies …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *