Accueil / Actualités / Actu Maroc / La campagne agricole se déroule bien malgré la conjoncture climatique et sanitaire
La campagne agricole se déroule bien malgré la conjoncture climatique et sanitaire

La campagne agricole se déroule bien malgré la conjoncture climatique et sanitaire

La campagne agricole se déroule dans de bonnes conditions malgré la conjoncture climatique et sanitaire.

La campagne agricole 2019-2020 s’est caractérisée par des conditions climatiques difficiles avec une pluviométrie faible, le cumul des précipitations enregistrées jusqu’au 08/04/2020 s’élève à 261 mm contre 361 mm à la même période de la campagne précédente et 400 mm en année normale, soit un déficit respectif de 28 % par rapport à 2018/19 et 35 % par rapport à la normale.

Plus des deux tiers des précipitations ont eu lieu durant les trois mois de démarrage de la campagne engendrant ainsi une baisse des productions des céréales, des légumineuses et des fourrages. Par ailleurs, les récentes précipitations enregistrées dans la zone d’action de la DPA ont des effets bénéfiques pour tout ce qui est encore vert, à l’instar des semis tardifs des céréales car elles permettent la poursuite du remplissage des épis ainsi que l’amélioration du poids spécifique et de la qualité des graines récoltées.

Quant aux légumineuses alimentaires, en particulier les pois chiches en fin de cycle, les précipitations sont bénéfiques tant que la maturité n’est pas terminée.

A ce propos, les cultures printanières comme le maïs fourrager, la tomate, l’haricot vert, la pomme de terre , les pastèques, et les courges de plein champ  profiteront pleinement de cet apport pluviométrique, d’autant plus qu’elles sont conduites le plus souvent en bour ou avec quelques irrigations d’appoint.

Pour l’arboriculture fruitière et surtout  les nouvelles plantations réalisées en 2019  dans le cadre des projets pilier II du Plan Maroc Vert, l’effet positif des précipitations est indéniable et permet d’augmenter les réserves en eau du sol et d’alimenter les nappes phréatiques, et de réaliser des économies en frais d’irrigation .

Pour les parcours, ces pluies  vont améliorer la situation du couvert végétal et de sauver une bonne partie des pâturages.

Il y a lieu de rappeler par ailleurs, que le programme de gestion des effets du déficit pluviométrique de la campagne actuelle, mis en place en Mars 2020, va permettre  la sauvegarde et la préservation des ressources animales, à travers l’approvisionnement du bétail en orge  subventionnée.

Mesures prévisionnelles de sauvegarde du cheptel au niveau de la DPA Rabat-Salé

Pour atténuer les effets du déficit pluviométrique qu’a connu la campagne agricole 2019-2020,  le Ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts  a lancé un programme de lutte contre les effets du retard des pluies dont la sauvegarde du cheptel est sa première priorité.  L’opération de distribution de l’orge subventionnée est une des principales opérations de la composante sauvegarde du cheptel, elle vise l’approvisionnement des éleveurs en quantité suffisante d’orge et aussi la stabilisation des prix à des niveaux accessibles aux éleveurs.

Au niveau de la zone d’action de la DPA Rabat Salé, le programme prévoit la distribution de 40.000 Qx d’orge subventionnée au profit des éleveurs d’ovins et de caprins et sera mise à leur disposition pour un prix fixe de deux dirhams le kilogramme, tandis que l’Etat prend en charge la différence avec le prix du marché, cette opération comprend également la prise en charge du transport depuis le centre relais de Sidi Yahya Zear au  centres de ventes de Shoul et Skhirat .

La DPA en collaboration avec les services sous tutelle, notamment l’ONICL, l’ONCA et l’ONSSA et la Chambre régionale d’agriculture sont pleinement mobilisés avec les autorités locales pour garantir la mise en œuvre et le suivi de l’exécution cette opération dans le cadre des comités provinciaux et locaux. Ces comités ont veillé à l’élaboration des listes des bénéficiaires et à la fixation des quantités d’orge attribuées à chaque éleveur selon des critères préétablis, en se basant sur l’effectif du cheptel de chaque agriculteur.

Par ailleurs, et compte tenu de la conjoncture actuelle de lutte contre le nouveau coronavirus (Covid-19), des mesures de prévention sont prises en étroite concertation avec les autorités locales dans le but de respecter les dispositions sanitaires et hygiéniques recommandées. A cet effet,les agriculteurs ont été invités à constituer des groupes de bénéficiaires et de désigner un représentant par groupe (chef de file) qui se déplace seul pour effectuer les démarches administratives et récupérer leur dotation en orge.

Regardez aussi

Maroc raisons approvisionnement régulier produits agricoles

Maroc : les raisons de l’approvisionnement régulier en produits agricoles

Comment le Maroc a réussi un approvisionnement régulier et suffisant en produits agricoles ? Le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *